Avertir le modérateur

21/03/2010

TOUS LES EEBOOKS SEMAINE

> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test1.pdf
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test1.pdf>>
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test2.pdf
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test2.pdf>>
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test3.pdf
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test3.pdf>>
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test4.pdf
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test4.pdf>>
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test5.pdf
> <http://www.ebooksgratuits.com/temp/test5.pdf>>
>

18:38 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

RESERAUX DE BIBLIOTHEQUES JUDAICA

Pôle associé de la Bibliothèque nationale de France
English version

Rechercher
un ouvrage
Accueil
Informations pratiques
À propos de Rachel
Nos partenaires
Autres sites à consulter
La vie des bibliothèques
Choix des bibliothécaires
Lettre d'information
S'inscrire
Dernier numéro

Le catalogue en ligne regroupe plus de 200 000 notices de documents conservés dans les bibliothèques membres du réseau. Il est l’une des principales sources bibliographiques dans le domaine de la culture juive.



Chaque bibliothèque du réseau est autonome. Pour consulter ou emprunter un document, vous devez vous mettre en contact avec la bibliothèque qui le conserve.

Bibliothèques fondatrices :

Bibliothèque de l’Alliance
israélite universelle
Bibliothèque Medem -
Maison de la culture yiddish
Bibliothèque du Séminaire
israélite de France

Bibliothèques associées :

Akadem - le campus
numérique juif
Bibliothèque Michèle Kahn
Médiathèque du Musée
d’art et d’histoire du Judaïsme

06:23 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/03/2010

F O C U S

 

En kiosque


Lien pour vous abonner
Lien pour acheter le numéro actuel

Qui sommes-nous ?

Le projet, l'équipe, on en parle...
Retrouvez booksmag
Retrouvez booksmag
Retrouvez booksmag
Retrouvez booksmag
Retrouvez booksmag

Books Agenda

le 24 avril 2010

Fête de la Librairie par les libraires indépendants

Un livre pour une rose

Nos partenaires

A l'occasion de l'émission « Le jeu de la mort »

Sommes-nous tous des tortionnaires en puissance ?

Dans certaines situations, même créées artificiellement par des chercheurs, des individus ordinaires deviennent capables de comportements profondément déviants. Ils peuvent assez facilement se transformer en tortionnaires sadiques. Les travaux du psychologue américain Stanley Milgram, dont s'inspire l'émission Le jeu de la mort, diffusée le 17 mars sur France 2, l'ont prouvé. Sous l'influence d'une autorité (l'Etat, la science et même, apparemment, la télévision), des personnes ordinaires commettent des actes qu'elles seront plus tard stupéfaites d'avoir commis, des actes que la plupart des gens pensent qu'ils ne seraient jamais capables de commettre. Les expériences de Milgram, réalisées entre 1961 et 1963 sont les plus fameuses, mais loin d'être les seules dans ce domaine. D'autres ont suivi, tout aussi terrifiantes. L'une d'elles fut menée à l'université de Stanford, en 1971, par un autre psychologue américain, Philip Zimbardo. Il s'agissait de simuler une situation carcérale avec des candidats jouant le rôle de gardiens et d'autres endossant celui de prisonniers. Elle tourna mal et dut être arrêtée. A la lumière de ce qui s'est passé dans la prison irakienne d'Abou Ghraib, Zimbardo a repris l'analyse de son expérience et d'autres études sur le même sujet dans un livre intitulé The Lucifer Effect. How Good People Turn Evil (« L'effet Lucifer. Comment des gens bien tournent mal »). Dans son n°5, Books publiait l'article que la philosophe Martha Nussbaum avait consacré à cet ouvrage. Nous vous proposons de le redécouvrir, ainsi que le dossier « Pourquoi les démocraties torturent-elles » au sein duquel il prenait place.

Sur le blog d'Olivier Bomsel

Suppression du juge d'instruction : ce que les médias y gagnent

Au début du mois de mars, la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a confirmé la disparition prochaine du juge d'instruction. Les enquêtes seront désormais confiées directement au procureur de la République. Cette réforme a fait l'objet de vives contestations : beaucoup craignent une dépendance accrue de la justice vis-à-vis du pouvoir exécutif. Mais y aurait-il là une carte à jouer pour les médias ? C'est ce que croit l'économiste Olivier Bomsel. « Le risque d'une réduction de l'indépendance, mais aussi de certains aspects aléatoires de la justice, constitue, à mon sens, une aubaine  pour les médias » remarque-t-il dans son blog. Selon lui, « la question ouverte par la disparition de l’instruction est la restriction de la parole d’Etat au seul cadre du tribunal, laissant ainsi aux médias des champs d’investigation, mais aussi de responsabilité civique plus clairement définis ». Pour en savoir plus, venez donc découvrir la note de blog complète d'Olivier Bomsel « "Qui parle" de la justice ? »


« "Qui parle" de la Justice ? », par Olivier Bomsel

Books n°12 arrive en kiosque

« Internet contre la démocratie ? »

 

Une puissante idéologie s'est constituée, qui présente Internet comme un moteur irrésistible de progrès politique. Or, les faits démentent cet optimisme. C'est ce que montre Books dans le dossier de son nouveau numéro (disponible à partir du jeudi 25 février en kiosque et dans les bonnes librairies). Le Web ne favorise pas par nature la démocratie : les régimes autoritaires savent aujourd'hui l'exploiter pour déstabiliser les réseaux de la dissidence. Quant à la démocratisation de l'accès au savoir, symbolisée par Wikipédia, elle est, elle aussi, largement en trompe-l'oeil...

A lire également dans ce n°12, un entretien avec l'anthropologue américain John Bowen, pour qui la crispation du débat public français à propos de l'islam est à mille lieues des réalités quotidiennes de la population musulmane vivant en France (« Il n'existe pas de communautarisme musulman en France » ) ; des portraits politiquement très incorrects d'Aung San Suu Kyi et Gabriel García Márquez. Et plein d'autres choses ...

Notre nouveau partenariat

Accédez gratuitement à Universalis et Britannica par Booksmag.fr

 

Consulter gratuitement des articles en ligne des prestigieuses encyclopédies Universalis et Britannica ? C'est désormais possible sur booksmag.fr. Un partenariat exclusif permet à nos lecteurs de lire l'intégralité des articles vers lesquels nous renvoyons. Le système vient d'être mis en place ; il n'y a donc pour l'heure qu'un petit nombre de liens, mais ceux-ci devraient se multiplier dans les semaines à venir. Un exemple pour vous faire une idée de la manière dont fonctionnent ces renvois : découvrez l'article consacré au Coran sur Universalis (en français) et sur Britannica (en anglais).

Jeudi 18 mars 2010

Mohamed-Ali Adraoui : « Il n’y a pas de retour du religieux »

L’anthropologue américain John Bowen souligne dans un entretien Books le grand pragmatisme des musulmans de France, malgré la crispation du débat sur l’islam. Mais qu’en est-il de son courant le plus orthodoxe, le salafisme ? Spécialiste de cette frange minoritaire – il estime les salafis entre 10 000 et 30 000 en France –, le politologue Mohamed-Ali Adraoui fait le portait de ses pratiquants. Il montrent comment ils s’inscrivent malgré tout dans la modernité.




Le magazine

Les articles du magazine papier


Sommaire du numero

Editorial

Un mot sur Books

Entretien avec John Bowen

« Il n’existe pas de communautarisme musulman en France »

Histoire d'une mystification

Chatterton, un poète pas si maudit

Birmanie - Une biographie politiquement incorrecte

Aung San Suu Kyi, ou les impuissances de la vertu

Birmanie (suite) - Entretien avec Renaud Egreteau

« La junte est plus forte qu’on le dit »

Guérir le cancer par l'orgasme

Les utopies de la médecine communiste

Education

Guerre scolaire en Australie

Le Prozac n'est-il qu'un (dangereux) placebo ?

Antidépresseurs : le mensonge des labos

Chili - La guérilla oubliée

Ils voulaient tuer Pinochet…

Littérature

García Márquez, l’homme qui aimait les dictateurs

Archéologie

Cnossos, le fabuleux destin d’une imposture

Cnossos (suite) - Entretien avec Alexandre Farnoux

« Evans a reconstitué une civilisation jusque-là inconnue »

Post-Scriptum

Heidegger et Arendt : dangereuse rencontre entre deux cultes

Chemins de traverse

20 idées à glaner dans ce numéro

Voir le sommaire complet

06:36 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/03/2010

BIBMIOTHEQUE ELECTRONIQUE DU QUEBEC

La Bibliothèque électronique du Québec

Textes d'auteurs appartenant au domaine public

La qualité plutôt

que la quantité!

 

1161 volumes à ce jour ...

 

La Bibliothèque a 12 ans !!!

Plus d'un milier de volumes en trois formats

Des nouveautés chaque mois.

 

 

 

 

Les volumes sont disponibles au format PDF, en deux  formats: l'un pour grand écran, et l'autre pour liseuses.

Ils sont aussi disponibles au format EPUB.

Les collections :

Collection Classiques du 20e siècle

Gide - Saint-Exupéry - Orwell

Maurice Leblanc - Tchekhov ...

>>>

Collection À tous les vents

Balzac - Verne - Cervantès

Dostoïevski - Proust ...

>>>

Collection Libertinage

Sade - Nerciat - Prat

Maupassant - Verlaine ...

>>>

Collection Littérature québécoise

Fréchette - Conan - Beaugrand

Hémon - Buies ...

>>>

Collection Philosophie

Gracian, Platon ...

>>>

Collection Polémique et propagande

Adolf Hitler, Maurice Joly...

>>>

 

The English collection

Catherwood, Scott, Carman...

>>>

 

Les documents ont été numérisés avec soin. Cependant, des erreurs ont pu nous échapper. Il est important de les signaler, afin d'améliorer constamment les volumes.

La Bibliothèque a publié à ce jour ...

220 volumes dans la collection Littérature québécoise.

789 volumes dans la collection À tous les vents.

9 volumes dans la collection Libertinage.

89 volumes dans la collection Classiques du 20e siècle.

13 volumes dans la collection Philosophie.

3 volumes dans la collection Littérature jeunesse.

3 volumes dans la collection Polémique et propagande.

11 volumes dans la collection The English Collection.

23 volumes hors-collection (Colette).

Jean-Yves Dupuis ...

Auteur et concepteur de ce site ... >>>

_____

Bonne lecture!

Bloc-notes

NouveautésTwitter

_______

 

L'intégrale de la Bibliothèque

sur Skydrive

_____

 

Ebooks libres et gratuits

_____

 

 

Interrogez le

Dictionnaire de la langue française informatisé (TLFi)

 

 

ou bien le

Dictionnaire Littré (XMLittré)

 

 

_____

 

Plan du site

Œuvres québécoises :

Collection Littérature québécoise.

Collection Littérature jeunesse.

Les opuscules.

The English Collection.

Œuvres du monde entier :

Collection À tous les vents.

Collection Libertinage.

Collection Philosophie.

Collection Classiques du XXe siècle.

Collection Polémique et propagande.

Collection Littérature d'aujourd'hui.

Quelques auteurs

Charles Dickens.

Jules Verne.

Fiodor Dostoïevski.

George Sand.

Paul Féval.

Miguel de Cervantès.

Alexandre Dumas.

Marcel Proust et la Recherche.

La comtesse de Ségur.

Honoré de Balzac et la Comédie humaine.

Guy de Maupassant.

Émile Zola.

Henry Gréville.

Gaston Leroux.

_____

 

Légende

 

Format PDF.

Format PDF (pour liseuses).

Format PRC.

Format EPUB.

Format DOC.

_____

Logiciels à télécharger:

 

 

 

Nous contacter

_____

En ligne depuis janvier 1998

 

 


 

16 mars 2010

19:58 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

EDITIONS DU LIVRE-

logo

dossiers Dossiers

vignette Sukkwan Island, de David Vann
Un père et son fils se retrouvent seuls face à face. L'occasion de se découvrir.

vignette Attrape-moi … mais ne viens pas trop vite (Védrines Vaile)
Histoire de la rencontre entre Mathieu et Garance...

edition Edition / livre

vignette Un livre et une rose pour fêter les librairies indépendantes
La 12e édition célèbrera Adrienne Monnier

vignette Stanza disparu de l'AppStore : sanction contre Amazon, verrouillage de l'iPad ?
Une vague de froid soudaine vient de s'abattre sur le petit monde de la lecture numérique

vignette Hervé Bel, lauréat ému de du prix Edmée de la Rochefoucauld 2010
Si, si...

vignette Le salon du livre et le SNE montrent leur solidarité à Haïti
Les recettes du livre le mieux vendu sur le stand du SNE seront reversées à Haïti

vignette Moulinsart fait régner la terreur et décapite le Léopard Masqué
La guillotine des ayants droit a frappé, à coup de 46.196,41 €...

vignette Un livre acheté sur deux devient un cadeau chez les Anglais
Alors qu'en 2005 ils n'en offraient qu'un tiers

vignette Au Ghana, Worldreader teste le Kindle dans une école
Une initiative en faveur des pays en voie de développement

vignette Daisy Goodwin, du jury du prix Orange, contre la 'littérature de la misère'
Parler de problèmes graves c'est bien encore faut-il préserver le plaisir de la lecture

vignette Procès annulé entre Ky-Mani Marley et son éditeur Farrah Gray
Tout, tout, tout, vous saurez-tout sur Bob et Rita Marley

vignette David Baldacci : Arrêtez de focaliser sur le prix, le contenu prime
Les ebooks enrichis, trop chers ? Oui, mais y'en a bien plus dedans...

vignette Aller à Bologne pour la Foire ? Avec les avions de British Airways ?
À nous de vous faire préférer l'Eurostar...

vignette Marie N'Diaye et Anna Gavalda : femmes et ventes de l'année 2009
Deux femmes puissantes dans l'échappée

vignette Blessé au talon, Beckham méritait bien un poème, comme Achille
Si, si, lisez jusqu'au bout...

vignette Sukkwan Island, morceau d'Alaska entre père et fils, de David Vann
Savourer la nature, d'accord, mais point trop n'en faut !

vignette UNEQ : Amazon ne garantit pas une saine diversité culturelle pour le Canada
Nouvelle vague de contestation, alors que le dossier est examiné par les instances du pays...

vignette Ateneo Grand Splendid, une librairie spectaculaire
Une librairie impressionnante plante son décor au coeur même d'un ancien théâtre

education Education

vignette Internet coupé dans 60 bibliothèques de Paris : le bug de 2010
Alors, yapudnet ?

vignette Cryogéniser les étudiants diplômés, en attendant le retour du plein emploi
Solution intéressante, sur laquelle planchent les législateurs américains...

vignette Senancour, Obermann, Lettre XXXIX
Chaque jour, ActuaLitté.com vous offre un extrait littéraire puisé dans les ressources incommensurables de la merveilleuse littérature française.

vignette L'ONU demande des explications concernant le fichier Base élèves
Le résultat d’une action menée par le Collectif national de résistance à Base élèves.

vignette National Book Tokens s'intéresse aux étudiants
L'association qui gère ce projet prend des renseignements auprès des professionnels du milieu

vignette ASSIMIL lance sa méthode pour apprendre le yiddish
De quoi maîtriser les rudiments de cette langue à l’histoire complexe.

vignette Signature prochaine d'une convention en faveur de la formation professionnelle
De nouvelles perspectives pour les chômeurs et les salariés peu qualifiés.

bd et manga BD / Manga

vignette Attrape-moi, mais retiens-toi : chronique d'une vie de couple...
Dans la vie, y'a trois types de mathématiciens : ceux qui savent compter et les autres...

culture Culture

vignette Après Avatar raciste, Millenium obscène, voire une horreur visuelle ?
De mieux en mieux... clairement.

vignette Baron Cohen et Kingsley pour l'adaptation de L'invention de Hugo Cabret
L'adaptation de ce roman jeunesse de Brian Selznick sera réalisée par Martin Scorsese

actualitte ActuaLitté

vignette Une page de caractère : ActuaLitté, le magazine papier !
Mais toujours avec un pied dans Les univers du livre !

vignette ActuaLitté se tire la couverture à lui tout seul... spéciale dédicace
Alors, on fait quoi maintenant ? Hein ?

vignette Robert Dessaix interdit de Chine parce qu'il est séropositif...
Mais pas de soucis... la tolérance est une vertu prônée par Confucius...

vignette Printemps des poètes, un poème par jour : Night
Et la nuit se fit...

10:08 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

15/03/2010

LIVRES RARES BOOK

livre-rare-book.com

598 librairies - 3 507 481 livres d'occasion, anciens et modernes

RSS logodu Monde Entier

RSS logo Actualités

du Monde Entier

Littérature-voyages-pays-histoire-régionalisme-varia

RSS logoEvénements

English Español Português Français

17:16 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/03/2010

LES EDITIONS VIRTUELLES

Editions gratuites


Indes réunionnaises se propose de publier gratuitement, sur ces pages, les textes et travaux de celles et ceux qui, passionnés comme moi par tel ou tel sujet se rapportant de près ou de loin aux cultures indiennes de la Réunion, auraient envie de les porter à la connaissance du public. Les EVIR proposent aussi des ouvrages anciens, du domaine public, toujours en rapport avec les cultures indiennes. Il peut s'agir d'essais, de poésie, de nouvelles... en français, en créole, en tamoul... Soumettez-moi votre projet en m'envoyant un e.mail. Ce service d'édition se veut sans prétention aucune, sinon celle de mettre à la disposition des lecteurs des textes difficiles à trouver ailleurs, et de mette à la portée des auteurs un moyen pratique de diffuser leurs écrits.

Nouveauté : découvrez nos publications au format PDF.
Titres actuellement disponibles :


13 pages - 229 ko


54 pages - 415 ko


48 pages - 279 ko
Introduction de Philippe Pratx


444 pages - 13 074 ko
Introduction de Philippe Pratx


Sont disponibles en ligne aux EVIR :

Mini-mémoire sur les salles vertes. Eric ALLAGAPEN - Inédit

Patrimoine culturel et ethnicité à La Réunion. Christian GHASARIAN
Les espaces religieux de cultes tamouls à La Réunion. Lynda SAVARANIN - Inédit
"Dieu arrive !" - Possession rituelle et hindouisme populaire à La Réunion. Christian GHASARIAN
We Have the Best Gods ! - The Encounter Between Hinduism and Christianity in La Réunion. Christian GHASARIAN
Language strategies in La Réunion. Christian GHASARIAN
Pression acculturatrice et ajustements identitaires : le cas des Tamouls de la Réunion. Christian GHASARIAN
Le texte intégral en tamoul du Thirukkural de THIRUVALLUVAR
La religion des engagés. Monique DESROCHES
Les trois notes. Ananda DEVI - Inédit
Shanti - Poèmes. Fabienne/Shanti DESJARDINS - Partiellement inédit
Entre les corps et les Dieux. Jean BENOIST
Family and Friends. Lalita PANDIT
Poems from Sukeshi has a dream. Lalita PANDIT
Les Filmi geet : la grande passion indienne. Karthika NAIR
Aintinai - La théorie des "cinq paysages"... Pr T. WIGNESAN
Animatione.gif (1552 octets) La représentation des fêtes indiennes dans le roman réunionnais. Valérie PAÜS
Animatione.gif (1552 octets) La problématique de l'indianité dans le contexte martiniquais. Juliette SMERALDA-AMON - Inédit
Animatione.gif (1552 octets) Miracle ! Martine QUENTRIC-SEGUY - Inédit
Animatione.gif (1552 octets) Réflexions sur la question indoguadeloupéenne. Olivier MOUNSAMY - Inédit
Vini wè Kouli-a ! (Tiens, un Couli !). Gerry L'ETANG
Histoire, Héritages et Enjeux. Sully Santa GOVINDIN
Tu es belle. Et je suis fou.. Extrait de Sang. Umar TIMOL
Pondichéry, souvenirs et réflexions. Sh. MADANACALLIANY - Inédit
Les temples hindous de la Réunion. Séverine RENAUD - Inédit
Padmâvatî. Louis LALOY
Images. Philippe PRATX - Inédit
La Veuve du Malabar. Antoine Marin LEMIERRE
Filles de Bharat et autres poèmes. Sh. MADANACALLIANY
Visage et autres poèmes. Umar TIMOL - Partiellement inédit
Les noms Malbar, un héritage indien en terre française. Jean-Régis RAMSAMY - Inédit
Les langues indiennes. Kamini RANGARADJOU - Inédit
Barldon. Richard NARAYANIN - Inédit
Where do fish come from ? Anita NAIR
"Lire" la marche dans le feu à l'île de la Réunion. Jean BENOIST
Concours de poésie - Textes publiés - Inédit
Bicycle and me. Sarojini SAHOO
L'Inde dans les arts de la Guadeloupe et de la Martinique. Jean BENOIST
Few pages from vacant lots. Sarojini SAHOO
Hommages à Aimé Césaire.
- Khal TORABULLY -
Inédit
- Umar TIMOL - Inédit
- Jean S. SAHAÏ - -
Inédit
Les processus syncrétiques à l'île de la Réunion. Yann YVERGNIAUX - Inédit
The Golden Fish. Jagadish MOHANTY - Version anglaise inédite
L'Éveil - poèmes, aphorismes et autres textes. Umar TIMOL - Partiellement inédit

Retour à la page précédente

SOMMAIRE

21:42 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

EDITIONS POONAI

Editions Poonaï - Manuel d'accessibilité du Web - Par Alain Gravelet

menu accessibilité

--

--

Manuel d'accessibilité du Web - Par Alain Gravelet

Comprendre et intégrer l’accessibilité.

Tout sur les nouvelles normes d'accessibilité du web : WCAG 2.0 - RGAA - AccessiWeb.

Formats eBook : PDF

Une fois le règlement effectué, vous aurez accès à une page de téléchargement dans laquelle vous pourrez choisir votre format.

Nos eBook au format PDF ont un niveau d'accessibilité maximal, et sont compatibles avec les synthèses vocales.

Manuel d'accessibilité du Web
Prix : 24 euros HT / 28,70 euros TTC

Couverture du Manuel d'accessibilité du Web - Par Alain Gravelet

Quel sont les objectifs de ce guide ?

Comprendre et intégrer l'accessibilité : expliquer d’une façon simple et compréhensible par tous pourquoi il faut rendre un site Internet accessible ; comment y arriver, et ce sans réelle contrainte.

Bien comprise et intégrée dès le début d’un projet, l’accessibilité n’est pas l’ennemie de la créativité du graphiste, ni la hantise de l’intégrateur HTML.

Ce manuel aborde de façon simple tous les sujets liés à l’accessibilité du web. Quel que soit votre rôle dans la chaîne de décision ou de production, vous y découvrirez les bases indispensables à une bonne compréhension de cette problématique.

Les conseils et les exemples fournis vous permettront de mettre en pratique l'accessibilité sur votre site dès la fin de votre lecture.

Qui est concerné par ce manuel ?

Tous les publics sont concernés :

  • dirigeants voulant comprendre le média Internet de leur entreprise ou de leur administration ;
  • commerciaux en charge de vendre des sites ;
  • chefs de projet web ;
  • ergonomes ;
  • directeurs artistiques ;
  • graphistes ;
  • rédacteurs ;
  • développeurs ;
  • intégrateurs...

La connaissance des règles d'accessibilité des sites web et leur application sur vos sites ne pourra que vous apporter des avantages :

  • vous y gagnerez en référencement car les moteurs de recherche sont comme des aveugles lorsqu'ils visitent vos sites ;
  • vous obtiendrez de nombreux visiteurs supplémentaires ;
  • vous améliorerez votre image auprès d'un public qui a besoin de sites Internet accessibles ;
  • vous aurez la satisfaction de voir vos sites s'afficher et être lisibles sur tous les navigateurs existants et à venir, que ce soit sur des téléphones mobiles, des consoles, des téléviseurs ou des ordinateurs...

De quoi parle ce livre sur l'accessibilité ?

  • Préambule ;
  • Présentation de l’accessibilité du web ;
  • Comprendre les différents handicaps ;
  • Le cadre légal ;
  • Les organismes, les recommandations, et les différents labels ;
  • Ergonomie ;
  • Notions techniques : intégration HTML ;
  • Validation ;
  • Les règles de la WCAG 2.0 ;
  • Exigences de conformité ;
  • Déclarations de conformité ;
  • Glossaire ;
  • Sources et bibliographie ;
  • A propos de l’auteur.

Pour consulter le sommaire complet et un extrait du livre, il vous suffit de nous laisser vos coordonnées en remplissant ce formulaire.

A propos de l'auteur

Alain Gravelet est expert indépendant en accessibilité du web.

Formé au multimédia en 1997 (cédérom, bornes interactives...), il s’orientera rapidement vers la conception de sites Internet.

Sa collaboration avec le monde associatif paramédical le pousse à s’intéresser très tôt à l’accessibilité des sites Internet. Dès lors, il intègre ces notions dans la création de tous les sites qui lui sont commandés, favorisant ainsi leur compréhension au plus grand nombre et leur référencement.

Après quelques années d’expérience dans ce domaine, il devient consultant pour divers agences web de toutes tailles.

Il travaille au sein d’un groupe de travailleurs indépendants, tous spécialistes dans un domaine précis de l’Internet.

Ses compétences en matière d’accessibilité du web sont aujourd’hui :

  • audit ;
  • conseil ;
  • formation ;
  • validation ;
  • codage de gabarits.

N'hésitez pas à le contacter pour toute prestation liée à l'accessibilité de vos sites. Il se fera un plaisir de vous conseiller. Ses coordonnées sont fournies en fin de l'ouvrage.

Informations sur le livre

Manuel d'accessibilité du Web
de Alain Gravelet

ISBN : 978-2-918192-03-9
Format : eBook PDF (1024 Ko)
Impression : Oui
Accessibilité : Oui
Prix : 24 euros HT / 28,70 euros TTC
Pages : 81 pages (format A4)

Comme pour tous les livres numériques diffusés par Les Editions Virtuelles & Olf Software, ce livre bénéficie de notre garantie "satisfait ou remboursé". Après l'achat, vous avez 30 jours pour le lire et le relire. S'il ne vous convient pas, dites nous pourquoi, nous vous rembourserons.

21:36 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/03/2010

EDITION LIVRES

logo

dossiers Dossiers

vignette La nuit du Vojd, Hervé Bel
La vie d'Ivan est vouée au Vojd, patron d'une bien étrange entreprise

edition Edition / livre

vignette Rowling sacrée modèle féminin d'audace et de réussite
La maman de Potter a fait des émules...

vignette Belle fréquentation à Bruxelles, 70.000 visiteurs à la Foire du livre
Plus de 70 000 visiteurs pour cette édition 2010

vignette Borders écartelé entre internet et les boutiques ne s'en sort plus
Difficile période, certes, mais gestion plus complexe encore...

vignette Six heures de travail pour une couverture... à découvrir en vidéo
Prévoyez un coca ou deux pour faire passer le temps...

vignette Lancement du prix Françoise Sagan pour les romans et les pièces de théâtre
Le prix roman sera remis au printemps (le 1er juin), le prix théâtre en hiver

vignette Le rapport Gaillard sur la BnF et Google néglige le potentiel français (Polinum)
Mais enfin, de quoi parle-t-on ?

vignette 15.000 lettres de soutien à Jackie Kennedy, après l'assassinat de JFK
Une publication historique, doublée d'une prise de température sociale de l'époque...

vignette Nouveau retard pour le Alex de Spring Design
Marrant, on n'aura même pas vu passer les précommandes...

vignette La publicité iPad en dit long sur le prix de vente de certains ebooks
Question : ils l'ont fait exprès, chez Apple, pour que de grands malades se mettent à chercher ?

vignette Les libraires du Canada font barrage à l'arrivée d'Amazon
A, B, C! It's easy as One, two, three, as simple as Do, re, mi, A, B, C, one, two, three!

vignette Gare au Vojd d'Hervé Bel, vampire qui ne sort que la nuit
http://www.actualitte.com/dossiers/854-nuit-Vojd-Herve-Be...

vignette Impossible pour la poétesse iranienne Simin Behbahani de se rendre en France
Les autorités ne l’ont pas autorisé à quitter son pays.

education Education

vignette Hugo, Les Contemplations, Aux arbres
Chaque jour, ActuaLitté.com vous offre un extrait littéraire puisé dans les ressources incommensurables de la merveilleuse littérature française.

vignette Retraités, étudiants, vivier de remplaçants pour profs absents selon Chatel
Évidemment, et pourquoi pas faire également appel aux morts, il paraît qu'ils savent déjà voter !

vignette Arrivée de la grande Lilie dans 60 lycées d'IÎe-de-France
Dès le 22 mars, 60 lycées d'Ile de France seront les premiers établissements de la région a profiter de cet ENT

vignette L'université du Texas accueille les archives de David Foster Wallace
Disponibles pour les chercheurs à compter de l'automne prochain...

vignette Education : signature d'un protocole d'accord avec les administratifs
Luc Chatel et Valérie Pécresse organisent le travail avec le syndicat Administration et Intendance.

vignette Trop de profs absents non remplacés : la Peep tape du poing sur la table
Dans un communiqué l’association de parents d’élèves demande au gouvernement d’agir.

culture Culture

vignette Greenwood de Radiohead réalise une BO pour Haruki Murakami
Le film inspiré par La ballade de l'impossible mis en musique par un guitariste un peu fou...

vignette Iron Man 2 : Tony Stark, le retour, en bande-annonce
Ouais, ça va encore tout péter...

vignette The Who comme un décollage d'avion !
Emotions fortes au programme avec The Who- The Greatest Hits & More

actualitte ActuaLitté

vignette Printemps des poètes, un poème par jour : Sur ma planète
Régalez-vous d'une tranche poétique tous les midis !

vignette Sarah Palin nous gratifie d'un livre sur les vraies valeurs...
Petit coup de griffes, pas bien méchant...

Pour ne plus recevoir la lettre d'informations, cliquez ici.

06:15 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/03/2010

TOUS LES EEBOOKS SEMAINE

Bonjour à tous !

Ce message pour vous informer des derniers livres audio à écouter et télécharger gratuitement sur notre site :


- MARY, Jules - Roger-la-Honte. Publié par René Depasse le 7 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/m...

- BALZAC, Honoré (de) - Madame Firmiani. Publié par Carole Bassani-Adibzadeh le 6 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/b...

- RENAN, Ernest - Qu'est-ce qu'une nation ?. Publié par Olivier Pontreau le 6 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/r...

- TWAIN, Mark - Un Pari de milliardaires. Publié par Saperlipopette le 5 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/t...

- BRONTË, Emily - Les Hauts de Hurlevent. Publié par René Depasse le 5 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/b...

- BRIAND, Aristide - Discours pour l'abolition de la peine de mort. Publié par Olivier Pontreau le 4 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/b...

- DU BOISGOBEY, Fortuné - Le pouce crochu. Publié par René Depasse le 4 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/d...

- BOURGET, Paul - Le Disciple. Publié par Christine Sétrin le 3 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/b...

- TOLSTOÏ, Léon - La Sonate à Kreutzer. Publié par René Depasse le 3 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/t...

- VOLTAIRE - Dictionnaire philosophique : Passions (extrait). Publié par Olivier Pontreau le 2 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/v...

- LAUTREC, Gabriel (de) - Le Bocal vert. Publié par Orangeno le 2 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/l...

- SAND, George - La Marquise. Publié par René Depasse le 1 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/s...

- VOLTAIRE - Candide. Publié par Laetitia le 1 mars 2010.
http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/v...

11:05 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/03/2010

EDITIONS DU LIVRE-

logo

dossiers Dossiers

vignette Le bateau, Nam Le
Quand Nam Le est à la barre, il nous emmène très loin...

edition Edition / livre

vignette Foxit évoque le eSlick Pocket Size, le sans-fil et des tarifs...
En attendant de nous faire une jolie surprise, si, si...

vignette Les vétérans d'Hiroshima critiquent James Cameron
Ça va chauffer, si le réalisateur s'entête avec son fichu livre historique rempli de bêtises...

vignette Ce jeudi 4 mai, journée contre les DRM, atteinte à la liberté
C'est Richard Stallman qui le dit et il a déjà prouvé le bienfondé de ses paroles...

vignette Le widget Opéra pour la lecture d'ebooks (ePub) mis à jour
On va vous le chanter, mais un peu mieux...

vignette Anne Rice en Vooks : 500 titres pour 2010, YouTube pose la mesure
Et l'iPad donne des ailes...

vignette Hughes & Hughes dans la tourmente financière
Les distributeurs de livres Irlandais ne connaissent toujours pas l'identité d'un futur repreneur

vignette La presse littéraire et internet : identité, atouts, rôle
Réunion au sommet des acteurs de la Toile, pour un débat de Titans !

vignette Un incendie criminel vise un club littéraire en Arabie Saoudite
'Savez-vous que vous tuer est halal ?'

vignette Après assainissement, les applications érotiques restantes d'Apple sont...
C'était mieux avant ?

vignette Le lecteur ebook QUE passe avec succès les tests de la FCC
Le reader QUE pourra donc être utilisé pour le téléchargement de livres numériques, à grande vitesse

vignette Troc Tribu au Salon du livre de Paris : et l'échange de livres sur internet ?
C'est ben vrai, ça : quid ?

vignette Rowling snobe les Oscars pour écrire, Stephenie Meyer sera là
"Autre chose à fiche que vos âneries" était aussi une réponse envisageable...

vignette Peintre et écrivain, le Serbe Momo Kapor est décédé
La famille reste muette sur les causes du décès

vignette Nouvelles d'aventures : Nam Le nous mène en bateau
Le plus vietnamien des auteurs d'Australie...

vignette 100 histoires d'auteurs internationaux mobilisés pour Haïti
Livre modèle, en papier et en numérique...

vignette Gibabyte présente son premier lecteur ebook, sous Android
Vont faire de nous des robots, à long terme

vignette Bataille de chiffonniers au marché de Montmartre pour un polar meurtrier
Au marché de Brives la Gaillarde, c'est à propos de bottes d'oignons qu'on en vint aux mains...

vignette Penguin fait une démonstration d'ebooks sur l'iPad
Avis aux amateurs de sensations fortes...

education Education

vignette Le Sénat prolonge la réfexion sur la numérisation du fonds de la BnF
Et l'aide de Google pour y parvenir...

vignette Fénelon, De l'éducation des filles, I
Chaque jour, ActuaLitté.com vous offre un extrait littéraire puisé dans les ressources incommensurables de la merveilleuse littérature française.

vignette Festival artistique étudiant Ici et Demain 2010
La quinzaine de la création étudiante, innovante éclectique et gratuite !

vignette BNF : numériser les fonds oui, mais comment ?
Le Sénat poursuit sa réflexion sur le sujet.

vignette Aider les étudiants à mieux se nourrir
Plusieurs propositions sont encore actuellement à l’étude.

culture Culture

vignette Adieu l'Institut Victor Hugo
Bienvenu à l’Institut français…

actualitte ActuaLitté

vignette Concours ActuaLitté : et alors, ils sont où les autres résultats ?
J'ai bien une réponse en trois consonnes, mais ça risque de ne pas plaire à tout le monde...

07:48 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/03/2010

ILLUSTRATEURS DE MUSSET










Alfred DE MUSSET,
• Lorenzaccio

Edition sur Vélin d'Arches issue d'un tirage à 90 exemplaires, numérotés de 1 à 90.
Enrichie d'un portefeuille contenant un dessin original de l'Artiste, signé et d'une suite en sépia de toutes les gravures originales au burin.

Exemplaire N°82.

« Cette Edition de Prestige réalisée sous la direction artistique de Joseph Pardo est illustrée de dix-sept cuivres gravés au burin par Raymond Carrance tirés en taille-douce sur presse à bras sous la direction de Dominique Viglino Imprimeur d'Art à Bourg-la-Reine, qui a composé le texte à la main en caractères Erasme de la Fonderie « Amsterdam ».

Les rehauts de couleurs au pochoir ont été confiés à l'Atelier ARTS ET COULEURS à Monte-Carlo. » - 30 octobre 1980 -

















Merci à Réhahn C.
de nous permettre la diffusion de ces magnifiques illustrations.





Alfred DE MUSSET,
• Choix de Poèmes et de Poésies

Paris, Nelson Editeurs - 189, rue Saint-Jacques
Londres, Edimbourg et New York.

Petite curiosité de bibliothèque miniature, format : 9,5 x 6,5 cm...
Couverture souple, moleskine verte, 183 pages, tranche or.






























09:49 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/03/2010

ACTUALITES EBOOK

logo

dossiers Dossiers

vignette La saison des mangues introuvables, Daniyal Mueenuddin
Le Pakistan, à travers huit histoires, loin des légendes et des mythes...

edition Edition / livre

vignette Les applications livres dépassent celles des jeux dans l'AppStore
D'accord, mais y'a comme un petit problème...

vignette L'anglais a moins la cote en Angleterre ni aux États-Unis
Oh, mince ! God save Ze Queen !

vignette Google books : La cour d'appel de Paris renvoie tout le monde au 23 mars
Aucune décision sur la publication du message annonçant la condamnation du service, suite à la décision du 18 décembre 2009.

vignette L'Australie dévoile une passion pour la littérature et la poésie
85 % des Australiens seraient de fervents lecteurs !

vignette TVA réduite pour l'ebook ? Une utilité à relativiser selon le Sénat
On rejoint l'avis de l'Autorité de la concurrence, mais pour des raisons différentes...

vignette Abu Dhabi discute internationalement de la protection du droit d'auteur
Et les questions sont multiples...

vignette CeBIT 2010 : Asus dévoile le DR-900, Kindle DX killer (presque...)
Ah... la grande tournée des annonces...

vignette Botul n'existe pas, je l'ai rencontré en direct sur France Inter
Là-bas si j'y suis, animé par Daniel Mermet

vignette Goncourt du premier roman 2010 : HHhH de Laurent Binet
Bravo, tout simplement !

vignette SmartNovel se met aux couleurs de la Foire du livre de Bruxelles
Du roman feuilleton en numérique, durant toute la foire...

vignette Comparatif : le prix d'un ebook et le prix du livre papier
Alors, où gagne-t-on l'argent, et où en perd-on ?

vignette Extrait à télécharger : Le Making of de Toro de Hunter S. Thompson
Petite plongée dans un film qui aurait pu exister...

vignette Oppression : Un auteur de moins à lire, on est ravi, alors on raille
BHL dans ses grandes oeuvres...

vignette Irlande : WH Smith convoitent les aéroports de Dublin et Cork
Des envies de s'envoyer en l'air ?

vignette Mirasol de Qualcomm : le meilleur du papier et de l'écran (2)
La suite, et fin de notre petit regard sur cet objet

vignette Mirasol de Qualcomm : le meilleur du papier et de l'écran (1)
Depuis les ToC... un direct avec un léger différé...

vignette Pologne : Ryszard Kapuscinski, un journalisme fictionnel ?
Une biographie remet en cause sans amertume le travail de ce grand reporter...

vignette Daniyal Mueenuddin : des envies de mangues, en plein Pakistan
Et des envies d'histoires, quand on ne trouve pas de mangues...

vignette L'histoire revisitée d'Hiroshima a vécu ses dernières pages
L'éditeur annonce qu'il préfère arrêter l'impression de ce livre, plutôt que de faire face aux critiques.

vignette 5e Prix du livre France Culture - Télérama 2010, la sélection
Alors, alors ?

vignette iMussolini : l'application qui proposait de télécharger des discours du Duce
Même si le programme n’est plus accessible, il est révélateur d’un état d’esprit.

education Education

vignette Boileau, Satire X, Tadieu et sa femme
Chaque jour, ActuaLitté.com vous offre un extrait littéraire puisé dans les ressources incommensurables de la merveilleuse littérature française.

vignette Besoin d'excuses pour justifier un oublie de devoir : Xkiouze.com
Ouais.... ça fleure bon le marketing viral...

vignette 375 ans pour numériser la BnF : le Sénat valide l'intervention de Google
On vous aura prévenus, hein...

vignette 6ème enquête nationale sur les conditions de vie des étudiants
Une étude réalisée par l’Observatoire de la vie étudiante.

bd et manga BD / Manga

vignette iMacbeth : captiver les élèves avec un roman graphique vidéo
Un PC, un CD-Rom et un classique de la littérature ?

culture Culture

vignette Disparition du fondateur et PDG d'Harmonia mundi Bernard Coutaz
Un homme fin dans ses goûts comme dans ses choix en affaires.

actualitte ActuaLitté

vignette Concours ActuaLitté : résultats de L'espion de Staline
Attention, peut-être que l'on vous regarde et même que l'on vous observe...

vignette Nelson le diablotin : avez-vous donné les bonnes réponses ?
Diabolique... vraiment...

vignette Résultats du concours ActuaLitté Calvin et Hobbes
Participer aux concours, c'est ce que les tigres font le mieux...

vignette Sur les pas de Samuel : avez-vous gagné le concours ActuaLitté ?
Pas tapon, hein...

vignette Concours des deux ans d'ActuaLitté : Mega Krav Maga
À grands coups de tatane dans la cheu-tron, certains sont passés en force...

vignette Concours ActuaLitté a deux ans : Résultats pour Léo Loden
Alors, plutôt Speculos ou Soleil ?

vignette ActuaLitté a deux ans : Résultats du concours Attrape-moi !
Mais si, vas-y, cours !

vignette Quand un Américains chronique un livre français, Naulleau exulte
Ceci est un livre mauvais... très mauvais...

19:28 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

AU MIROIR D'ASTERIX - UNIV.AIX

Palo Alto au miroir d’Astérix
L’enseignement de la théorie de Palo Alto assisté par la BD
Pascal Robert
Mcf Hdr, Université d’Aix-Marseille et CHERPA-IEP d’Aix en Provence
Introduction
Voilà quelques années D. Bougnoux lançait les chapitres de son introduction aux SIC par
l’analyse d’une BD (malheureusement en l’absence de l’image)1…mais le rôle de la BD
restait cantonné à cette amorce. Comme si elle devait demeurer à l’orée de nos travaux. Or,
j’utilise depuis de nombreuses années la BD comme support pédagogique dans mes cours
consacrés à la présentation de l’Ecole de Palo Alto à mes étudiants. Autrement dit, au sein
même de cette situation de communication sociale que constitue un cours, la BD devient un
outil de communication des plus efficaces. Non parce qu’elle illustrerait les concepts de
l’Ecole de Palo Alto, mais qu’à mes yeux elle les met véritablement en scène. Ce qui signifie
qu’elle peut participer à un processus de médiation singulièrement riche puisqu’il s’agit de
donner accès à des concepts théoriques difficiles à des étudiants non spécialisés. Faut-il
encore qu’elle possède un véritable potentiel de médiation –ce que cette communication
voudrait mettre en évidence.
I. Palo Alto et la BD
Palo Alto chez Astérix, et non pas l’inverse. Il ne s’agit pas en effet d’un nouveau voyage,
d’une nouvelle aventure d’Astérix, qui serait allé à Palo Alto chercher sa vérité. Mais bien de
s’interroger sur la rencontre –sur un quasi plan d’équivalence- entre les clés théoriques de
Palo Alto et la mise en scène de R. Goscinny et A. Uderzo.
Tout Palo Alto en deux planches de BD, cela peut sembler relever plus encore de la vue de
l’esprit que de la gageure. Certes, on peut imaginer illustrer les concepts de Palo Alto à l’aide
de la BD –Y. Winkin l’a déjà fait depuis longtemps d’ailleurs2. Or, il ne s’agit pas non plus de
montrer que l’on peut illustrer quelques concepts de Palo Alto avec de la BD, mais bien de
montrer qu’elle met en scène ce que la théorie analyse. Or, la mise en scène n’est pas
l’équivalent du matériau sur lequel travail le thérapeute. Pour reprendre le vocabulaire de
l’école de Palo Alto, il en va d’une différence de niveau logique. Car la mise en scène, dont
l’effet recherché est explicitement celui de faire rire ou sourire, est effectivement construite
pour atteindre ce but. Autrement dit, elle est le produit d’une réflexion. Certes, cette réflexion
n’est pas du même type que celle du théoricien, mais elle n’est pas non plus une tranche de
vie. Dès lors il y a pour nous deux manières de la penser : soit comme un niveau intermédiaire
entre celui du cas concret et de la théorie, soit comme un même niveau que la théorie, mais
d’une classe différente. Quoiqu’il en soit il faut souligner que cette mise en scène manipule si
bien les traits, les composantes de la tranche de vie, dans le but même de monter une
mécanique du rire qu’elle en constitue en quelque une objectivation qui la pose comme une
sorte de théorie en pratique. De la théorie qui n’aurait pas à s’exprimer sous la forme abstraite
de la théorie, mais sous la forme pratique d’une mise en scène, d’un scénario. Ce qui signifie
1 Cf. Daniel Bougnoux, La communication par la bande, La découverte, 1991.
2 Y. Winkin a en effet utilisé trois cases d’un album de Lucky Luke comme base d’un exercice de proxémique,
Cf. Yves Winkin, La nouvelle communication, Seuil 1981, p91.
2
que la lecture que nous proposons n’est pas une application de la théorie sur la BD, mais un
éclairage réciproque parce qu’il s’agit dans les deux cas de dire la même chose, mais avec des
moyens différents.
On pourrait en effet penser a priori que ce que la théorie dit à travers la BD ne se trouve pas
déjà là dans la BD. On pourrait croire que la théorie voit moins ce qui est présent que ce
qu’elle projette sur ce matériau-BD. Ou bien encore on pourrait supposer que la théorie révèle
quelque chose qui est profondément enfoui dans la BD, quelque chose qui l’habiterait, lui
donnerait vie, tout en lui restant en quelque sorte étrangère. Or, et c’est toute l’ambition de cet
article, nous voudrions montrer que la théorie ne se projette pas, qu’elle n’invente pas, ni ne
révèle, mais qu’ici, elle entre en dialogue. Dialogue entre la forme abstraite de la théorie et la
forme synthétique-dynamique des images scénarisées.
Un mot sur la théorie de Palo Alto elle-même. Nous allons revenir sur chacun de ses
principaux concepts, en y ajoutant ou en les réarticulant avec les deux notions plus
goffmaniennes, celle de « cadre » et de « définition de la situation » : cadre est un terme
commun à Palo Alto et à Goffman, avec « définition de la situation », ils correspondent assez
bien à ce que Palo Alto nomme « Ponctuation3 ».
Nous allons donc découvrir au fur et mesure de notre progression les concepts de Palo Alto
sur deux planches d’Astérix en Corse4 (p31 et 32, Cf. reproduction ci-dessous),
singulièrement denses et riches5.
3 « L’expression « ponctuation de la séquence des faits » a été créée par le linguiste Benjamin Lee Whorf et
reprise par Bateson et Jackson. Elle désigne deux choses : la façon dont les partenaires d’une interaction
découpent leur communication (…) ; elle désigne également le regard (le point de vue) que chaque interactant
porte sur son comportement et celui de son partenaire » (Edmond Marc et Dominique Picard, L’Ecole de Palo
Alto, Retz, 2004, p45-46).
4 Cf. René Goscinny et Albert Uderzo, Astérix en Corse, Editions Albert/René, 2007.
5 Dont N. Rouvière par exemple a déjà noté l’intérêt, notamment comme caricature d’un « stéréotype de
l’identité corse : la soumission féminine » (p140), Cf. Nicolas Rouvière, Astérix ou la parodie des identités,
Flammarion, 2008.
3
Ces deux pages composent une sorte de scène complète au sein de l’histoire globale d’Astérix
en Corse. Elles s’articulent autour de trois grandes phases, qui vont nous guider dans la
présentation de nos analyses : la rencontre (les cinq premières cases) entre un lieutenant
romain (à la tête d’une petite troupe) qui vient perquisitionner dans un village corse et les
autochtones, puis le double mouvement de tension et d’explosion (développé sur les quatre
bandes suivantes) entre le lieutenant Sciensinfus et le corse Carferrix et enfin le dénouement
(qui vaut en quelque sorte conclusion, sur les deux bandes restantes).
II. Rencontres
Le lieutenant romain / tentative de cadrage
Regardons d’abord ce que montre précisément la mise en scène. Des romains arrivent dans un
village corse. Il y a manifestement deux types de romains : le gros de la troupe, regroupé sur
lui-même, protégé derrière ses boucliers, la sueur qui perle, les genoux qui claquent,
manifestement en position défensive et inquiet. Et puis il y a le jeune lieutenant, droit, fier, le
menton relevé, la main sur le glaive, qui frappe, sûr de lui, à une porte. Il est au premier plan,
les autres au second plan. Le contraste est clair, il est voulu. Il prête à sourire, car le lecteur le
sent gros d’une situation comique prête à se développer, sans savoir laquelle précisément, du
moins à ne suivre que le fil de la dynamique interne de l’histoire. Car le lecteur va
certainement convoquer sa propre actualité et sa propre connaissance des relations
corses/forces de l’ordre de nos jours. Changement de contexte qui lui permet de produire une
interprétation amusante par superposition des deux situations.
Ce que le lieutenant romain exhibe à travers son comportement il le confirme verbalement en
se présentant comme le représentant du préfet et de Rome, aux noms desquels il vient
perquisitionner.
En langage goffmanien nous dirons que le lieutenant tente d’imposer sa propre définition de
la situation au village corse : celle de la puissance de Rome qui vient faire une opération de
police intrusive (puisque la perquisition exige d’entrer chez les gens) ; en langage plus Palo
Altien nous voyons qu’il utilise successivement le non-verbal (sa posture) et le verbal (il dit
être le représentant de Rome) pour asseoir cette définition, pour affirmer son cadrage de la
situation. Nous ajouterions volontiers, avec une insistance plus forte que ne le fait Palo Alto,
qu’il tente de poser une relation de pouvoir à son profit. Manifestement le contingent qui le
suit n’a pas la même définition de la situation (il l’exprime de manière claire par
l’intermédiaire du non-verbal) : ce n’est pas Rome qui domine ici, mais bien les corses.
Le lieutenant et le corse / recadrage
A cette porte à laquelle frappe le romain, une femme vient ouvrir. Il la salue et se présente.
Elle ne lui adresse pas la parole et le regarde droit dans les yeux, les bras croisés, lui
interdisant l’accès à la maison. Puis intervient son frère. Il ne dit rien lui non, plus, mais les
bras également croisés, droit et ferme, le menton tendu, il fusille le romain du regard. Celui-ci
se tasse sur lui-même et se met progressivement à bredouiller et à se taire. Où comment
opérer un re-cadrage en trois cases seulement. Palo Alto distingue le contenu et la relation,
sans forcément renvoyer l’un au verbal (digital) et l’autre au non-verbal (analogique) –cette
identité n’est qu’un cas particulier, car l’on peut aussi bien recadrer verbalement un contenu
verbal ou recadrer non-verbalement un contenu non verbal ou enfin recadrer du non–verbal
par du non-verbal. Ici, nous sommes bien face à une tentative –réussie- de recadrage du
contenu verbal et non verbal de la tentative d’imposition de sa définition de la situation du
romain, par le non-verbal du corse : son attitude seule suffit à dégrader, puis détruire
4
littéralement la position de pouvoir que le romain voulait instaurer, au bénéfice cette fois du
corse. Recadrage par le seul non-verbal, qui montre toute la puissance de la présence
physique, du corps et du regard dans la communication interpersonnelle. Bref, communiquer
ce n’est donc pas qu’échanger des messages verbaux. Quelque chose passe, et quelque chose
d’important puisqu’il permet un véritable recadrage, par le comportement et l’attitude.
III. Tension et explosion
Face à face / « on ne peut pas ne pas communiquer »
Dès lors que le corse a posé son emprise sur la relation par l’intermédiaire de sa posture et de
son regard, il la confirme dans les deux images suivantes, sans bouger d’un iota, ni ne
prononcer un seul mot. En revanche le lieutenant romain, se sent de plus ne plus mal à l’aise :
il transpire, déglutit, se tasse encore un peu plus, l’oeil apeuré et le geste indécis pour remonter
ce casque qui glisse… Autrement dit, le corse ne change absolument pas, son comportement
n’évolue absolument pas, il reste totalement stable et pourtant l’effet qu’il produit sur le
romain ne fait que s’amplifier.
Ce qui se passe ici, est la stricte mise en scène du principe fondamental et si souvent rebattu
du « on ne peut pas ne pas communiquer ». En effet, palo Alto nous apprend que, dans le
cadre d’une définition large de communication qui inclut aussi bien le verbal que le nonverbal,
et puisque l’on ne pas ne pas avoir de comportement, alors on ne peut pas ne pas
communiquer. On ne peut pas ne pas avoir de comportement, car la négation du
comportement n’existe pas –autrement dit, dans le langage de Palo Alto la négation n’a pas
court dans le domaine de l’analogique. Et si l’on peut nier avec un comportement (remuer
l’index de gauche à droite), on ne peut pas nier le comportement lui-même. Quoiqu’on fasse
on conserve un comportement, que l’on se cache au fin fond des bois ou de la pièce, que l’on
fuit ou que l’on s’endorme, il s’agit toujours d’un comportement. Ici, le corse a beau ne rien
faire, ne pas bouger, même un cil, il a beau ne rien dire, un message fort passe. L’homme
reste figé et pourtant il communique. Bref, ça communique avec le seul comportement, quand
bien même il n’y a nul changement d’état, nul mouvement. Autrement dit, non seulement « on
ne peut pas ne pas communiquer », mais on peut également instrumentaliser cette propriété
fondamentale de la communication interpersonnelle au profit (par exemple) de l’instauration
d’une relation de pouvoir.
Ce moment de tension, de suspens au sens fort du terme, met également en scène une autre
notion clé de Palo alto. Notion complexe au demeurant, mise en évidence par G. Bateson dans
ses travaux d’anthropologie. Il s’agit du feed-back positif de la « schismogénèse
complémentaire6 » : ici, plus le corse confirme sa supériorité, plus le romain fond, plus celuici
s’effondre plus le corse confirme son emprise etc… les comportements sont donc bien liés
et complémentaires, ils évoluent à proportion inverse l’un de l’autre, dans un mouvement de
renforcement de la différence. C’est bien un mécanisme de feed-back positif, de renforcement
d’une tendance et non d’un feed-back négatif de régulation, qui travaillerait à minimiser la
différence.
6 Bateson distingue en effet deux types de schismogenèse : « la schismogenèse complémentaire qui se
caractérise par des comportements dissemblables mais articulés [à l’image du rapport autorité/soumission,
comme dans le cas présent] (…) et la schismogénèse symétrique [où] l’accent est mis sur les efforts déployés
pour instaurer et maintenir l’égalité entre les partenaires ; cette égalité s’établit par des messages en « miroir » :
tout comportement de l’un entraîne un comportement identique chez l’autre »[comme dans un potlatch] (Marc et
Picard, op cit, p49).
5
Le romain, le corse et la soeur / métacommunication et double bind
Le face à face qui oppose le lieutenant romain et le corse s’est déroulé pour l’instant dans le
silence, un silence pesant et pour ainsi dire éloquent. Mais soudain revient la parole et un
étrange dialogue s’instaure, qui constitue l’un des principaux ressorts comiques de ces deux
planches. Etrange, car le corse ne demande pas au romain ce qu’il fait ici, ou ne l’incite pas
plus à quitter illico presto le village…non, il lui parle de sa soeur. Pourquoi ?
Le corse a la main et le confirme en prenant la parole. Car il convient de souligner que d’une
part, c’est bien lui qui se saisit de la parole, qui donc se sent autorisé à rompre le silence.
C’est également lui qui fixe l’objet dont il va être question, à savoir justement, sa soeur. Et
c’est encore lui qui fixe les modalités dans lesquelles on va en parler : il ne pose pas une
question, mais une affirmation…qui néanmoins peut être entendue comme une sorte de
question. Trois manières de confirmer verbalement son pouvoir. Cependant, l’affirmation
ouvre sur un quiproquo, sur l’ambiguïté d’une réponse toujours possible, mais qui ne serait ou
jamais légitime ou toujours décalée. Bref, ce que pose avant toute chose le corse, c’est un
véritable piège verbal : si la soeur intéresse le romain, il a tort, si elle ne lui plait pas, alors il a
également tort. Autrement dit, quoiqu’il fasse sa réponse ne sera jamais reconnue comme
valable, jamais elle ne lui vaudra une reconnaissance positive de la part du corse. N’est-ce pas
exactement ce que G. Bateson a appelé un double bind, à tout le moins une stratégie
paradoxale ? Car le paradoxe joue d’un décalage entre le niveau de l’énoncé et celui de
l’énonciation7 : ici, l’énonciation est entièrement maîtrisée par le corse et les conditions
d’énonciation expriment pleinement sa domination, alors que l’énoncé semble ouvrir la
possibilité d’une discussion, semble offrir au romain la possibilité de répondre aux questions
posées. Or, il est clair que les conditions d’énonciation nient absolument cette supposée
possibilité (comme lorsque l’on demande aux gens que l’on photographie –et qui sont pris
dans une situation artificielle- d’être naturels). Si le corse semble offrir une alternative (plaire
vs ne pas plaire) au niveau de l’énoncé, elle est totalement récusée au niveau de l’énonciation.
Autrement dit, le romain n’a que l’apparence du choix, car sa réponse est déjà a priori jugée et
écrasée par des conditions d’énonciation irrévocablement négatives.
Le piège se referme d’autant plus sur le romain que non seulement ses ressources pour essayer
de s’en sortir sont manifestement faibles, mais qu’elles s’effondrent totalement lorsque le
corse sort, toujours sans aucun geste qui le laisse pressentir, accroissant ainsi l’effet de
surprise et donc de peur, son couteau : pour le dire en langage palo Altien, le romain ne peut
absolument plus métacommuniquer sur la situation, il ne peut absolument plus discuter de ce
qui arrive. D’abord parce que le sujet de la conversation a été attiré vers un autre objet –déjà
sujet de litige, la soeur. Ce qui signifie que le canal verbal est déjà occupé. Ensuite, parce que
le couteau renforce la domination physique du corse, qui ainsi, sur les deux plans du verbal et
du non verbal occupe entièrement le terrain et verrouille totalement son emprise sur le romain.
Empêché de métacommuniquer, le romain ne peut pas recadrer la situation à son avantage
(tout juste balbutier quelques vagues explications, comme pour se justifier) : il subit de plus
ne plus, manipulé verbalement et bientôt physiquement, puisque la seule porte de sortie pour
lui vient de la fuite, physique (s’il était resté il ne pouvait que sombrer dans la folie et/ou
« prendre des baffes »), tête baissée, mains sur la tête pour la protéger, très loin de l’arrogance
du début.
La question « elle te plait pas ma soeur ?» est paradoxale dans le cadre général posé par la
proposition précédente (et non contradictoire, car il fait référence au fait de parler à la soeur à
ce moment là et non pas au fait qu’elle puisse plaire) qui interdisait que l’on parle à sa soeur
(or, une liaison suppose néanmoins que l’on échange quelques mots !) : l’ouverture que
7 Cf. Bougnoux, Daniel, Introduction aux sciences de la communication, La découverte, 1998.
6
propose la question est donc une fausse ouverture, contrecarrée par le cadre global de
l’interdiction. Dès que le romain tente d’y répondre, le corse fait à nouveau peser le cadre
global de l’interdiction (ma soeur ne peut pas te plaire).
IV. Dénouement ?
Les papys corses / entrer dans l’orchestre
Lorsque les romains fuient ils passent en courant (et si vite que, comme un ancien appareil
photo, la case n’a en quelque sorte pas eu de temps de les prendre, et voit-on tout juste un pied
qui dépasse encore sur la gauche) devant quatre papys corses qui commentent leur passage. Ils
se ressemblent étrangement : sont-ils frères ? On ne le sait pas. Ils constituent néanmoins la
figure du même, celle d’une culture corse qui se perpétue, qui perdure dans le temps. Et ce
temps est un temps long, lent, fortement contrasté, dans l’action montrée comme dans le
commentaire (« ça court, ça s’agite ») avec le temps du mouvement rapide et éphémère des
romains. Ces papys symbolisent le village corse, et au-delà la culture corse dans sa capacité à
survivre à l’événement romain. Ils étaient là avant, ils sont là maintenant, ils seront là demain,
alors que les romains eux, ne sont que de passage –si possible rapide. Lorsque les papys
s’expriment l’un commence la phrase, que l’autre poursuit, que le troisième complète, avant
que le quatrième ne conclut, comme si une seule personne avait parlé. Cette manière d’être
intégrée dans un groupe et de communiquer à travers une sorte de communion des esprits et
donc des paroles, correspond pleinement à l’idée que Palo Alto présente à travers l’expression
« entrer dans l’orchestre ». Car communiquer pour Palo Alto, c’est moins s’inscrire dans un
processus qui partirait d’un émetteur pour aboutir à un récepteur, au travers d’un canal qui
aurait porté le message, que participer d’un groupe qui vous préexiste et au auquel il va falloir
s’adapter. On communique moins en transmettant de l’information qu’en s’impliquant dans
un collectif. A l’image du musicien qui doit faire partie de l’orchestre, si ce n’est qu’ici la
partition n’est pas objectivée et qu’il n’y a pas forcément un chef d’orchestre attitré
(autrement dit, la partition est à découvrir et la place du chef convoitée). Bref, on plonge dans
un bain de communication, plus ou moins bien et plus ou moins de bon gré. La société en
effet nous préexiste, les groupes d’appartenances également, comme la ou les langues que
l’on parle et les codes de comportement que l’on doit maîtriser. Les soldats romains qui
accompagnent le lieutenant le savent bien, qui se regroupent pour faire face : ils sont
manifestement sur la même longueur d’onde, ils ont la même connaissance de ce qui s’est
déjà passé et du comment cela s’est passé. Autrement dit, ils participent d’un orchestre dont le
« chef » officiel ne connaît pas la partition et qui veut leur faire jouer une autre musique que
celle que le contexte leur permet de jouer. Mais après sa fuite désespérée, haletant et
manifestement abasourdi, notre lieutenant a-t-il tiré la leçon de l’expérience ?
Fouiller le maquis / toujours plus de la même chose
Il semble qu’il n’ait rien appris. Puisqu’il suffit qu’un de ses soldats fasse référence au maquis
pour que le lieutenant décide tout de go de « fouiller le maquis », comme il voulait
perquisitionner chez les corses. Il n’imaginait pas la résistance des corses, il n’imagine
manifestement pas la résistance de la nature corse. Or, d’expérience, ses soldats savent
pertinemment que l’on ne fouille pas le maquis. Fort de son échec dans le village, il aurait pu
poser la question de savoir s’il était possible de le « fouiller » justement. Ragaillardi à l’idée –
supposée nouvelle- de cette fouille –nouveau nom de la perquisition- il repart de plus belle,
menaçant le déserteur de la sanction suprême (la croix, non comme récompense symbolique,
mais comme instrument de torture). Cet entêtement, ce comportement qui croit trouver la
7
solution à son problème en insistant encore et toujours plus, Palo Alto l’a qualifié à travers
l’expression « toujours plus de la même chose ». Au lieu de conclure que perquisitionner était
impossible et donc qu’à échelle encore plus vaste, fouiller le maquis relevait encore plus
d’une vue de l’esprit, le lieutenant persiste et signe. Il reconduit la même solution, il veut
encore plus de la même chose, car fouiller le maquis est encore plus improbable que de
perquisitionner dans le village. Il n’opère pas un recadrage, ses soldats, tenus par l’obéissance
militaire ne peuvent le produire eux-mêmes, et la moindre réflexion de leur part aboutit au
résultat inverse, relancer le lieutenant dans sa vaine quête. Bref, on s’enfonce dans
l’inefficacité.
Conclusion
Ces deux planches mettent en scène des situations de communication susceptibles d’être
décryptées à l’aide des notions clés de Palo Alto. Mais on peut tout aussi bien considérer
qu’elles offrent un formidable tremplin pour la vulgarisation de l’approche de Palo Alto parce
qu’elles disent intrinsèquement la même chose, mais avec des moyens totalement différents.
Et c’est bien cette forme d’intelligence (cet ensemble de propriétés ?) qui permet d’utiliser
efficacement ces deux planches comme outil de médiation pédagogique. Les images donnent
accès, concrètement, dans la dynamique même de leur scénario, à un sens dont elles ne
possèdent néanmoins pas la clé, et que seule la théorie peut révéler –sans forcément y donner
accès. La médiation s’opère justement dans ce dialogue, dans cet échange où d’un coté,
l’accès direct, et comme insu, au sens se redouble et s’éclaire de son décryptage théorique,
alors que de l’autre, la révélation du sens, mais sur un mode purement abstrait, prend chair et
vie dans sa scénarisation. Dès lors la BD devient un outil de communication qui, dans une
situation de communication pédagogique, facilite grandement l’apprentissage d’une théorie de
la communication.

14:41 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

IZIBOOK -EVOLUTION

Plateforme de diffusion de contenus en marque blanche pour les éditeurs et les libraires

Mars 2010

Livre numérique : en faire ou pas, et pourquoi ?

Depuis le lancement début Février 2010 de IziBook Store, plateforme e-commerce « clé en main » spécialement conçue pour les éditeurs de petite et moyenne taille, nous recevons beaucoup de questions de la part d'éditeurs qui publient leurs ouvrages en version papier et qui souhaitent aussi profiter des capacités de IziBook pour proposer à leurs lecteurs les mêmes ouvrages en version numérique.

Dans l'espoir de guider les éditeurs qui reçoivent notre lettre d'information, nous reproduisons ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées :

Quelle terminologie dois-je utiliser pour désigner ce nouveau moyen d'édition ?

Nous avons noté au cours de nos échanges une grande confusion (malheureusement largement entretenue par la presse) concernant l'édition numérique, en particulier sur la question du contenant et du contenu.

Parlons tout d'abord du contenu : dans la langue de Molière, la forme numérique d'un ouvrage s'appelle « livre numérique ». Le terme anglo-saxon « e-book » est aussi largement utilisé aujourd'hui.

Vient ensuite le contenant, c'est-à-dire le dispositif électronique personnel sur lequel stocker et lire les livres numériques. On parle ici de e-readers, livre électronique, tablette ou « liseuse » (on peut citer les Sony Reader, Cybook, Irex, Kindle). L’engouement médiatique pour ces nouveaux supports électroniques de lecture ne doit pas faire oublier que le nombre d'unités vendues en France en 2009, atteint tout au plus une vingtaine de milliers d’unités. C’est sans comparaison avec les ventes d’ultra portables, smart phones et autres netbooks qui permettent eux aussi de lire des livres numériques. Pour ces derniers, pas moins de 33 millions d’unités ont été vendues en 2009, soit une progression de 103 % par rapport à 2008 ! (source : display search)

Mes lecteurs vont-ils devoir s'équiper d'une liseuse pour lire les livres numériques que je publie ?

Non. Trois fois non. Même si Amazon, Apple et d'autres grands de l'Internet déploient d'énormes moyens financiers et marketing pour nous faire croire que le livre numérique est lié à leur propre dispositif de lecture (Kindle ou iPad), il n'en est rien.
En réalité, la grande majorité des liseuses du marché sont capables de lire les livres numériques dans des formats très variés (voir question suivante) que tout un chacun peut créer sans problème. Pour qu'un marché sain et une offre riche se développent autour du livre numérique, il est impératif de résister à toute tentative d'association du contenu avec le dispositif de lecture quel qu'il soit.

Quel format de fichier dois-je utiliser pour publier mes livres numériques ?

Comme l'a montré une étude récente, le format PDF de Adobe reste aujourd'hui le plus utilisé pour la publication de livres numériques. Ceci s'explique par le fait que le format PDF est reconnu par tous les dispositifs de lecture électronique à commencer par les centaines de millions d'ordinateurs de par le monde. C'est donc aujourd'hui un format incontournable.

Viennent ensuite les formats ePub et Mobipocket. Quelle différence avec le format PDF ? Le principal atout de ces formats réside dans leur capacité à adapter dynamiquement la mise en page du texte selon les proportions de l'écran utilisé pour la lecture. L'idée est certes séduisante mais elle a aussi ses limites. Si ces formats « fluides » sont appropriés pour des ouvrages essentiellement composés de texte, ils sont en revanche totalement inadaptés aux ouvrages dont la mise en page doit être respectée ou composés de tableaux, de figures, etc...

Rappelons que le Centre National du Livre propose des aides conséquentes aux éditeurs dans leur effort pour créer des versions numériques de leurs ouvrages. Nuxos Publishing Technologies propose par ailleurs, un service de conversion de ebooks à tous les éditeurs qui utilisent la plateforme IziBook.

On parle beaucoup du livre numérique actuellement mais mes lecteurs le demandent-ils vraiment ?

On ne peut contester que la mobilité est une tendance lourde de notre société. L'omniprésence des moyens de communication et des appareils électroniques mobiles (Smartphones, PDAs, netbooks, ordinateurs portables...) entraînent de nouvelles habitudes de lecture et appellent aussi de nouvelles formes d'édition. Il ne s'agit pas de remplacer le papier mais de le compléter.

L'expérience accumulée depuis le lancement de notre solution IziBook en Mai 2007, nous a clairement montré que la bonne stratégie consiste à tirer parti conjointement des atouts du livre papier ET de ceux du livre numérique. Nous constatons plusieurs tendances dans ce domaine :

  • Une demande croissante pour le livre numérique chez les éditeurs avec lesquels nous travaillons et, surtout, un attrait de plus en plus fort pour la vente combinée des supports papier ET numérique, ce que permet déjà la plateforme IziBook.

  • L'exploitation des nouvelles possibilités offertes par le livre numérique, en particulier pour les petits éditeurs soit pour créer de nouvelles formes d'ouvrages qui complètent le compagnon papier, soit de tester de nouvelles pratiques commerciales (très faible volume, souscription, ouvrages très volumineux ou au contraire très peu volumineux, etc...)

retour en haut

Les éditeurs qui ont choisi IziBook Store en février


Conseil International de la Langue Française


Diateino


La Découvrance


M-Editer


Supplément d'âme (LettMotif)


L'Esprit du livre

retour en haut

A propos de IziBook

Avec IziBook, mettez en place en quelques heures votre propre plateforme e-commerce de qualité professionnelle entièrement conçue pour la diffusion et la vente de livres sous toutes ses formes (papier, ebooks, livres audio,...). Retrouvez sur www.izibook.com, nos offres sans engagement à partir de 29 € par mois.

A propos de Nuxos Publishing Technologies (NPT)

Nuxos Publishing Technologies (NPT) est une société innovante, indépendante de tout éditeur ou diffuseur, spécialisée dans le développement de solutions logicielles pour les professionnels de l'édition. NPT est le concepteur de la plateforme logicielle IziBook®.

Chez Nuxos Publishing Technologies, nous pensons qu'être présent sur le Web, diffuser ses œuvres et connaître ses clients ne doit pas rester l'apanage de quelques grands éditeurs ou d'une plateforme unique contrôlée par une poignée de gros acteurs. Avec IziBook Store le meilleur du Web devient accessible à tous les éditeurs.

L'équipe IziBook®

retour en haut

14:35 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu