Avertir le modérateur

27/03/2010

LIVRES ELECTRONIQUES TESTS

Retour au site
Espace membre : Clubic Connect Facebook Connect
Abonnement Newsletter Ok
Quatre livres électroniques en test

Quatre livres électroniques en test

Organiseur de poche (PDA)

Click here to find out more!
Réponses d'experts
Demande de l'aide aux experts de la communauté Clubic
Ça concerne un
Découvrez la zone d'entraide

SELECTION SHOPPING
FOR ALL MY G33KS !


DeathAdder Re-Spawn
44,89 €
Arvo
49,99 €
CT Large 4mm
23,05 €
Rally2 USB 2.0 Dual Channel 8Go
29,00 €

Sound Blaster X-Fi Go!
39,96 €
Pad officiel Xbox 360 Wireless pour Windows (Xbox 360 Controler PC)
36,02 €
Three Hundred
46,50 €
NF-S12B FLX
17,70 €
Précédent
Suivant
Ils sont à la littérature ce que les baladeurs MP3 sont à la musique, nous voulons bien sûr parler des livres électroniques. Aussi appelés ebooks ou liseuses numériques, ces appareils proposent une approche de la lecture en phase avec l'ère du temps, résolument high tech. Un marché en plein développement qui fera assurément couler beaucoup d'encre… électronique !

Quatre livres électroniques


Un livre électronique, kézako ? Pour faire simple, il s'agit d'un appareil autonome doté d'un écran, d'une capacité de stockage et de boutons de navigation, le tout animé par un système d'exploitation basique. Leur rôle principal : afficher du texte, les modèles plus évolués pouvant aussi lire de la musique et des photos.

Outre leur aspect caractéristique (tablette ultra fine), ces appareils possèdent une spécificité bien particulière : la technologie d'affichage à l'encre électronique (E-Ink). Il s'agit à quelques détails près du même principe qui était utilisé à l'époque sur les ardoises magiques. Le système présente de multiples avantages. Déjà, l'encre électronique ne nécessite pas de rétro-éclairage. Le fond est plus ou moins blanc, l'écriture plus ou moins noire (4 à 16 nuances de gris selon les modèles), et c'est la lumière ambiante qui va créer le contraste. Pour lire dans le noir, il faut donc une source d'éclairage externe, comme avec un vrai livre.


Livre électronique_lumière ambiante variable

Le même livre éteint puis allumé avec une lumière ambiante variable


Cette absence de rétro-éclairage entraine deux conséquences : l'écran E-Ink est très fin et sa consommation électrique est quasi négligeable. En fait le livre électronique ne tire sur la batterie que lors des variations d'affichage (changement de page, affichage d'un menu contextuel, navigation, etc…). Il en résulte une autonomie impressionnante, exprimée d'ailleurs en pages tournées, oscillant entre 6 800 et 8 000 pages avec une charge.

Une offre croissante, mais encore limitée

Une liseuse, pourquoi pas, mais encore faut-il lui donner du contenu à afficher ! Deux options s'offrent à vous : la payante et la gratuite. Pour la gratuite, les sites ne manquent pas, et vous avez suffisamment de choix de formats de fichiers la plupart du temps pour être sûrs de pouvoir lire le livre sur votre appareil. Sont concernés les ouvrages classiques tombés dans le domaine public mais également quelques auteurs contemporains ayant décidé de laisser leurs écrits libres de droit (en utilisation privée) ou encore des auto-publications.

On citera par exemple :

Maintenant, il existe bien sûr une offre payante, constituée d'ouvrages plus récents. On citera dans cette partie les distributeurs suivants :

Et en anglais… :

Trois choses importantes à noter avant de vous ruer en ligne pour acheter. D'abord, les offres payantes ne proposent généralement qu'un seul format : ePub pour la Fnac et eSlickbooks, PRC pour Mobipocket, PDF pour Tousvoslivres, AZW pour Amazon, PDB pour Barnes and Nobles… Seul Numilog varie entre ePub et PDF. Vous devez donc impérativement vérifier dans les caractéristiques techniques quels formats sont reconnus par l'appareil.

Ensuite, il faut savoir que les livres payants sont protégés par des DRM, comme la musique vendue en ligne. Vous devrez donc :
  • veiller avant à la compatibilité de votre matériel avec la protection utilisée (un AZW ne peut être lu que par le Kindle d'Amazon, les DRM Mobipocket et Adobe ne peuvent pas cohabiter sur un même appareil…)
  • utiliser un logiciel approprié pour transférer l'œuvre sur votre livre électronique (Adobe Digital Editions pour les ePub et PDF, Mobipocket Reader Desktop pour les PRC, etc.)
  • faire avec les limitations usuelles (nombre de transferts, d'ordinateurs, d'appareils synchronisés…)

Enfin, notez que les catalogues numériques payants sont nettement moins riches que les catalogues papier. Et si vous êtes toujours en quête des dernières nouveautés, c'est du côté des bonnes vieilles librairies qu'il faudra vous tourner !

Voilà qui nous amène à la préconisation suivante : avant de se laisser tenter par un livre électronique, parcourez tous ces sites pour vérifier si vous trouvez suffisamment de contenu à votre goût. Au cas échéant, choisissez le modèle en fonction du support utilisé par les sites concernés. Sachez par ailleurs que les grands quotidiens proposent leurs journaux via un abonnement au format PDF (Le Monde, Libération, Le Figaro, Les échos…).

Amazon Kindle
Bookeen Cybook Opus
Foxit eSlick
Sony Reader PRS-600

De gauche à droite, les Amazon Kindle, Bookeen Cybook Opus, Foxit eSlick et Sony Reader PRS-600




Tableau récapitulatif


Modèles Amazon Kindle
Bookeen Cybook Opus
Foxit eSlick Sony Reader PRS-600
Caractéristiques
Taille d'écran 6 pouces (15,1 cm) 5 pouces (12,6 cm)
6 pouces (15,1 cm) 6 pouces (15,1 cm)
Résolution
600 x 800 pixels
600 x 800 pixels
600 x 800 pixels
600 x 800 pixels
Technologie d'affichage
E-Ink, 16 niveaux de gris E-Ink, 4 niveaux de gris E-Ink, 4 niveaux de gris
E-Ink, 8 niveaux de gris
Ecran tactile
Non
Non
Non
Oui
Dimensions
203,2 x 135 x 9,1 mm 152 x 108 x 11 mm 188 x 118 x 9,2 mm
175 x 121 x 9,5 mm
Poids
291 g 152 g 192 g 281 g
Formats supportés
AZW, TXT, MOBI (sans DRM), PRC, PDF (HTML et DOC via conversion)
PDF, ePub, HTML, TXT, Palm Doc PDF, ePub, PDB, TXT ePub, BBeB, PDF, TXT, RTF, DOC
Formats image
JPEG, GIF, PNG et BMP via conversion JPEG, GIF, PNG GIF, BMP, JPEG, PNG JPEG, GIF, PNG, BMP
Formats audio
MP3, Audible Non
MP3 MP3 et AAC sans DRM
Mémoire interne
2 Go (1,4 Go dispo) 1 Go 512 Mo
512 Mo (393 Mo dispo)
Extension de mémoire
Non
Carte Micro SD (16 Go max) Carte SD (4 Go max)
Cartes SD et Memory Stick (2 x 16 Go max)
Connectique
Micro USB, jack audio 3,5 mm Mini USB Mini USB, jack audio 2,5 mm Mini USB, jack audio 3,5 mm
Sans fil
Oui, 3G
Non
Non
Non
Autre Haut-parleurs intégrés
Accéléromètre Non Tout aluminium
Saisie Clavier physique QWERTY 45 touches Non Clavier virtuel QWERTY 59 touches Clavier virtuel AZERTY 31 touches ou écriture manuscrite
Boutons de navigation 8 boutons + joystick 5 directions 5 boutons + joystick 4 directions 7 boutons + joystick 4 directions 7 boutons + tactile
Accessoires fournis Câble micro USB, adaptateur secteur (USA), couverture cuir Câble mini USB, housse cuir
Carte SD 2 Go, câble mini USB, adaptateur secteur, écouteurs, adaptateur pour jack 3,5 mm, logiciels Foxit Reader Pro Pack et PDF Creator Câble mini USB, housse néoprène, stylet, logiciel eBook Library

Les commentaires des lecteurs

_
le 25 Janv. 10 à 11h46
Edition
Message très intéressant
Le livre électronique : presque aussi pratique qu'un vrai livre, mais avec des piles et des DRM. A croire que les éditeurs papier sont jaloux des éditeurs de musique : "nous aussi on veut être piratés !"
Edité le 25/01/2010 à 11:47
le 25 Janv. 10 à 11h46
Edition
Je voulais offrir un PRS-600 pour les 30 ans d'un copain. Mais l'offre en livres electroniques m'a totalement refroidi !!!! Y'a pas que Marc Lévy, hein... Très décu de ce côté là.
le 25 Janv. 10 à 11h47
Edition
Ils ont rien appris avec la musique et ils vont encore taper sur les consommateurs en les traitant de pirate. Personnellement j'ai un livre électronique et j'ai pas envie de piraté les livres, mais si je ne trouve pas les livres dans un format compatible avec mon prs600 alors qu'une version électronique existe je pense que je la piraterais.
le 25 Janv. 10 à 11h48
Edition
Avant on pouvait faire des photocopies (devoir oblige étudiant, lycéen, etc..)
si la généralisation et la disparition des ouvrages papiers

Alors comme faire les photocopie si tout est maintenant sous DRM ?
Edité le 25/01/2010 à 11:51
le 25 Janv. 10 à 11h51
Edition
C'est marrant que comme par hasard à l'approche de la Keynote et de la probable "Islate" de Apple, tous les médias se concentrent sur le "ebook" pourtant décrié auparavant...
Triste de voir que tout le monde table sur Apple pour booster un marché...
le 25 Janv. 10 à 11h51
Edition
Message intéressant
..."La jeune génération baignée dans le tout numérique"...

Rien ne vaut et ne vaudra l'odeur du papier d'un livre neuf qu'on ouvre et le délectement de découvrir son histoire au fil des pages que l'on tourne ainsi que l'émerveillement devant les 700 pages restantes à lire et la grosseur du bouquin !
Edité le 25/01/2010 à 11:52
le 25 Janv. 10 à 11h52
Edition
Avec les tablettes tactiles qui arrivent je ne vois pas trop l'interet d'un Ebook...
le 25 Janv. 10 à 11h54
Edition
Pour certains truc je comprend l'utilité, comme les manuels scolaire etc...
Mais pour les livres de loisirs je reste dubitatif.
Le format poche reste sacrément pratique. (D'où le nom ^^)

Et puis ca fait cher la bibliothèque à remplir de Kindle et co sur une étagère...
le 25 Janv. 10 à 11h55
Edition
philou72 a écrit:
Avec les tablettes tactiles qui arrivent je ne vois pas trop l'interet d'un Ebook...
Pas la même technologie, et le e paper est bien moins fatiguant aux yeux qu'un écran numérique

djill a écrit:
C'est marrant que comme par hasard à l'approche de la Keynote et de la probable "Islate" de Apple, tous les médias se concentrent sur le "ebook" pourtant décrié auparavant...
Triste de voir que tout le monde table sur Apple pour booster un marché...

ce sont 2 marché complètement diférent...
le 25 Janv. 10 à 11h55
Edition
Message très intéressant
pour moi l'idéal serait que quand tu achètes un livre papier tu puisses avoir la version électronique avec, comme ça tu gardes le gros pavé papier chez toi et quand tu te déplaces tu prends la version électronique.
le 25 Janv. 10 à 12h00
Edition
faufdrait que je regarde si le kindle permet d'avoir la version epaper du FT auquel j'ai droit, ca m'arrangerait bien (culé de voleur qui me le pique le matin si je ne l'ai pas pécho avant )
le 25 Janv. 10 à 12h00
Edition
faudra que je teste ça pour voir : photocopier une page de mon ebook :-p
le 25 Janv. 10 à 12h05
Edition
La perspective de voir disparaitre les imprimeurs me fait un peu peur.

Autant la disparition de l'industrie du disque, DVD etc ... me fait ni chaud ni froid; autant le papier ...
le 25 Janv. 10 à 12h06
Edition
Les éditeurs français craignent de perdre une manne financière avec l'avènement du livre électronique.
Pourtant, aux usa, le pas à été franchis sans difficulté.
On trouve les livres électronique à des pris défiant toutes concurrence ! parfois même le 1er tome d'une série est gratuit.
Les éditeurs français vont donc inciter aux piratage, et la, ils n'auront d'autre choix que de proposer une offre raisonnable.
Le livre électronique, c'est également la liberté pour ne nombreux auteurs de distribuer leurs œuvres sans être dépendant des éditeurs. Et ca, c'est un grand pas pour la culture !
Vive le livre électronique !
le 25 Janv. 10 à 12h09
Edition
l'édition en france se foutait déjà de la gueule du monde avant; heureusement qu'il y avait Amazon, pour rétablir au minimum un marché sain.
le 25 Janv. 10 à 12h11
Edition
MmistakenMobius a écrit:
philou72 a écrit:
Avec les tablettes tactiles qui arrivent je ne vois pas trop l'interet d'un Ebook...
Pas la même technologie, et le e paper est bien moins fatiguant aux yeux qu'un écran numérique

djill a écrit:
C'est marrant que comme par hasard à l'approche de la Keynote et de la probable "Islate" de Apple, tous les médias se concentrent sur le "ebook" pourtant décrié auparavant...
Triste de voir que tout le monde table sur Apple pour booster un marché...

ce sont 2 marché complètement diférent...

Je n'en suis pas si sûr, mais je prefere ne pas me prononcer avant la présentation officielle car je ne peux pas baser une argumentation sur des rumeurs...
le 25 Janv. 10 à 12h25
Edition
Personnellement je possède le cybook opus. C'est un très bon produit. Le gros reproche que je lui fait est l'absence de gestion de signet.
Pour moi et comme le dit l'article, l'intérêt principal du e-book est essentiellement pour les personnes qui achètent beaucoup de livre. Le gain de place quoi.
Le problème actuel reste quand même l'offre. On est carrément loin des sorties en librairie etc...La dessus je dit vivement la démocratisation et une offre équivalente !

neo673 a écrit:

Rien ne vaut et ne vaudra l'odeur du papier d'un livre neuf qu'on ouvre et le délectement de découvrir son histoire au fil des pages que l'on tourne ainsi que l'émerveillement devant les 700 pages restantes à lire et la grosseur du bouquin !

Nostalgie quand tu nous tiens ^^. Ceci est ton avis personnel bien sur. Moi je lis beaucoup, mais le support m'importe peu.

cis.snakeman a écrit:
Pour certains truc je comprend l'utilité, comme les manuels scolaire etc...
Mais pour les livres de loisirs je reste dubitatif.
Le format poche reste sacrément pratique. (D'où le nom ^^)
Et puis ca fait cher la bibliothèque à remplir de Kindle et co sur une étagère...
Le format poche est certe pratique mais quand tu en achète beaucoup ça prend quand mêem de la place . Pour ce qui est du prix c'est clair qu'il y a un gros effort à faire !

gaut a écrit:
pour moi l'idéal serait que quand tu achètes un livre papier tu puisses avoir la version électronique avec, comme ça tu gardes le gros pavé papier chez toi et quand tu te déplaces tu prends la version électronique.
Je suis parfaitement d'accord. A condition que se ne soit pas automatiquement lié, je veux dire par là que l'on puisse acheté des e-book sans s'encombrer forcément du livre (c'est un peu l'intérêt qd même).


philou72 a écrit:
Avec les tablettes tactiles qui arrivent je ne vois pas trop l'interet d'un Ebook...
Actuellement ça n'a franchement rien à voir.
Edité le 25/01/2010 à 12:26
le 25 Janv. 10 à 12h27
Edition
l'absence d'accéléromètre est présentée dans l'article comme un défaut, on voit bien que les testeurs n'ont pas lu en position couchée: dans ces cas-là, on est bien content que l'écran ne bascule pas. Je préfèrerais nettement avoir un bouton dédié (c'est vrai qu'aller fouiller dans le menu pour basculer l'affichage est pour le moins dissuasif) pour les cas où c'est nécessaire.
le 25 Janv. 10 à 12h29
Edition
Le livre papier et electronique sont complémentaires, pas concurrents. Perso mon ebook est super utile en déplacement, dans le bus, pour rassembler et lire des docs en PDF ou autre etc. Pour les romans je lis plus naturellement des livres papier.

Après cette histoire de DRM est vraiment une honte ici: Sous pretexte de protéger les droits d'auteur, il est évident qu'Amazon et autres souhaitent avoir des exclusivités. Donc pour avoir le droit de lire tel ou tel livre il faudra tel ou tel eBook.

Heureusement c'est tellement stupide que cela ne marchera pas, cela plomberait le marché et seuls les lecteurs lisant un peu de tout marcheront, une fois finie la hype du Kindle.

Par contre si Apple s'y met et fait un eBook pur, là il y a du souci à se faire, ils cont probablement le vérouiller à bloc come d'hab'. Quoique... On reviendra au 100% papier si on veut pas des contraintes Apple et de iTunes et des formats fermés etc...
Pour participer au sujet, connectez-vous ou inscrivez-vous :
Clubic Connect Clubic Connect

22:04 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu