Avertir le modérateur

17/11/2009

PRESSE LE REPUBLICAIN

aire de Maliweb ma page d'accueil publicité sur Maliweb nous contacter
Accueil Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces Nord-Mali Immigration
Actualités - Archives
Retrouvez tous les articles publiés le
Nov 2009
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
L'image du jour 16 Nov
Achat de riz : Le malheur des uns fait le bonheur des autres
Publicité | Sponsors
Google
International
Conférence sur la recherche en Afrique : Pour un enseignement de qualité
Le Républicain, 16/11/2009 E-mail Imprimer

Les activés sur la première conférence internationale sur le renforcement des capacités de recherche en Afrique (ICBRECA) se sont poursuivies vendredi 13 novembre 2009 à l’Hôtel Salam de Bamako. Après le développement du Thème « développement de la recherche dans les universités africaines par le truchement des réseaux régionaux et internationaux des recherches et du savoir et de l’utilisation des Technologies de l’Information et de Communication (TIC) » par les participants venus de plusieurs pays entre le 9 et le 11 novembre dernier, il y a eu un atelier dont le thème porte sur : « formation sur le développement et l’utilisation des infrastructures virtuelles pour un enseignement et une recherche de qualité ». Il a pris fin le 14 novembre.

Il ressort que la révolution des TIC a donné un nouvel effort visant à assurer un enseignement et une recherche de qualité dans le monde. Mais, l’Afrique est à la traîne pour assurer un enseignement supérieur et une recherche de qualité. Cela, à cause de la pénurie de fonds pour s’abonner aux revues et acheter les livres récents et la nécessité de former un grand nombre d’enseignants de même que l’insuffisance des infrastructures des laboratoires de recherche. Toujours selon les constats, les ressources des bibliothèques ont réduit considérablement la qualité de l’enseignement et de la recherche dans les systèmes d’enseignement supérieur en Afrique. Les livres et revues dépassés des bibliothèques engendrent des notes d’enseignement et d’apprentissage dont le contenu est dépassé. La recherche est freinée par le manque de sensibilisation sur la situation actuelle du savoir sur le terrain et l’utilisation des paradigmes et méthodologies de recherche dépassés. Les contributions des universités à la production de recherche mondiale baisse constamment depuis 1988 en raison notamment des ressources obsolètes des bibliothèques.

Dans le domaine de la création d’une bibliothèque virtuelle, il est constaté que les ressources mises en commun sont disponibles électroniquement pour chaque site de bibliothèque qui utilise les technologies de l’information et des TIC. La tendance récente en matière de développement des bibliothèques universelles concerne la création des bibliothèques virtuelles. De nos jours, il existe   150 000 bibliothèques nationales et institutionnelles à travers le monde.

Les TIC ont aussi offert aux enseignants et chercheurs de l’enseignement supérieur des outils tels que les laboratoires internet (ILABS) et des équipements de laboratoires virtuels qui peuvent être utilisés pour effectuer des travaux pratiques dans des milieux où ces outils manquent ou sont insuffisants. Les instituts virtuels et les ressources d’éducation ouvertes (OER) sont à peine utilisés en Afrique pour dispenser un enseignement supérieur efficace. Les enseignants et chercheurs de l’enseignement supérieur en Afrique doivent encore mettre pleinement à profit ces outils, le déficit de capacité étant la principale cause.

Pour combler ce déficit de capacité, le présent atelier a traité entre autres des sous thèmes comme : les ressources numériques virtuelles de bibliothèques pour un enseignement apprentissage et recherche de qualité, laboratoires électroniques et simulations en matière d’enseignement et de recherche, instituts virtuels et ressources d’éducation. Cela, pour qu’en fin de la formation, les participants acquièrent des aptitudes en matière d’utilisation des bibliothèques numériques et virtuelles pour l’enseignement, l’apprentissage et la recherche, d’utilisation des laboratoires et simulations électroniques, pour mettre à disposition des résultats de leurs activités de recherche sous forme de contribution aux ressources mondiales en ligne pour l’enseignement et la recherche. Il s’agit également de l’initiation à des techniques d’exécution de travaux pratiques pour des classes à effectifs pléthoriques à l’aide de ressources numériques virtuelles

Hadama B. Fofana

Stagiaire

 

 

Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article
70 hits
À lire également
Togo : Le test grandeur nature pour février 2010 ?
Corridor Sud-Mali et Sénégal : Le ministre Ahmed Diane Semega impressionné par les japonais ( 4)
Guinée : La galère du facilitateur ( 16)
Remonter
Réagir à cet Article !
Nouveau !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez Obtenir un compte, en moins de 30 secondes.

18:46 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu