Avertir le modérateur

30/10/2009

WEB MORTEL- LITTERATURE

web-mortem-christine-adamo.jpg
Titre : Web Mortem | Auteur : Christine Adamo | Albin Michel | Parution : 03/09/2009 | 328 pages | 240 x 155 x 27 mm mm | ISBN : 9782226190956 | Prix : 19 €

2 votes
par : Mélina le 23/10/2009
vue : 67 fois
2 commentaires
18 encouragements
Web Mortem
« Sois le bienvenu numéro un. Au hasard de la toile tu as su te frayer un chemin. Au hasard du jeu des carrés tu vas appliquer le talion. Dans le temps tu vas aviver la mémoire des spectres oubliés. Dans le sang tu vas laisser ton empreinte… » Extrait du livre

Certains jeux peuvent se révéler dangereux...

 

Hammond Mc Leod est diplômé du Massachusetts Institue of Technology, docteur es biologie. « Un universitaire brillant. Un fin stratège. Un homme élégant, pudique, parfois taciturne, au sourire rare mais irrésistible. Bourré de charme. », c’est ainsi qu’on le décrit.

Un homme apparemment bien sous tous rapports… Pourtant, lorsqu’Hammond s’est fiancé à Jenny, l’amour n’y était pas pour grand-chose. En effet, le principal atout de la jeune femme à ses yeux était d’avoir l’un des membres les plus influents du conseil d’administration de l’école de St Andrew, en Ecosse, comme père. Hammond s’est ainsi vu confier, grâce à cette union, le rôle de doyen de l’école qu’il convoitait tant.

 

A quelques jours d’intervalle, deux corps mutilés sont retrouvés sur le campus de l’université.

Lorsqu’un troisième corps est découvert, celui de la maîtresse d’Hammond, ce dernier est immédiatement soupçonné d’être l’auteur de ces crimes et, traqué par la police, est contraint de fuir. Avec l’aide d’une journaliste du Guardian, il parvient à atteindre New-York, tel un clandestin. Mais là-bas, les crimes se poursuivent.

 

Pendant ce temps, le Maître du jeu continue d’attirer ses victimes. Car c’est bien là que se trouve le point commun entre les victimes. Toutes participaient à un jeu mystérieux mettant en scène une saga babylonienne axée sur les langues oubliées de Mésopotamie.

Qui se cache derrière ces mots terrifiants qui invitent des innocents à un jeu macabre ? Où se situe la frontière entre réel et virtuel ? Comment mettre un terme à ce massacre organisé ?


Un livre qui peine à nous captiver

 

Adepte de thrillers en tous genres, je dois reconnaître que celui-ci ne m’a pas du tout convaincue. Je me suis forcée à le terminer, hantée par les nombreuses critiques positives qui me poussaient à attendre qu’arrive LA révélation, LE chapitre qui transformerait ma lecture en une véritable révélation ! Mais rien. Je suis restée sur ma fin. L’idée de départ était plutôt bonne et prometteuse, mais l’intrigue s’est - à mon goût - révélée fade. Quant au style d’écriture, il ne m’a pas davantage convaincue. Une plume assez saccadée, qui manque de fluidité et de coordination.

Et je m’abstiendrai de parler de l’orthographe et de la syntaxe - qui sont pourtant des thèmes qui me tiennent à cœur ! - pour ne pas vous faire complètement passer l’envie de le lire !

Car bien évidemment, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Et comme Christine Adamo semble avoir conquis de nombreux lecteurs avec ce livre, je vous laisse juger par vous-même et vous laisser emporter, ou pas, dans les dédales de ce labyrinthe où réel et virtuel ne font plus qu’un.

 

Mélina Hoffmann

Rapport Qualité / Prix :
Prix classique d’un livre grand format. Mais forcément lorsqu’on est déçu(e), le prix « classique » se transforme en prix « un peu élevé » !
Public Concerné :
Pour les amateurs de polar qui n’auront pas été effrayés par ma chronique !


Les +
+Un scénario original qui donne envie de se laisser tenter.
+Une couverture efficace qui invite à la lecture.
+Le ‘Il’ avec une majuscule qui désigne l’assassin tout au long du livre contribue à une atmosphère mystérieuse et inquiétante.


Les -
-Une intrigue peu convaincante, sans grand suspense ni surprise.
-Un style d’écriture assez saccadé, qui manque de fluidité et qui ne m’a - personnellement - plutôt rebutée.
-Des fautes d’orthographe et de syntaxe qui feront se hérisser les poils des lecteurs les plus intransigeants !
-Des scènes d’autopsie parfois assez pénibles à visualiser.



2 votes
par : Mélina le 23/10/2009
vue : 67 fois
2 commentaires
18 encouragements

Alerter la rédaction
Email
Pass
Mémoriser mon compte
Marie Marie
Maman de deux enfants (22 et 13 ans) Je suis passionnée par l'écriture depuis l'âge de 15 ans ...
Vérité
clement chatain
Mélina
YokYok
Mélina Mélina
"J'abandonne mon être à mes lettres, car l'écriture sans âme n'est que lettres".
christophe
Marie
Boris
clement chatain

17:17 Publié dans EBOOK | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu