Avertir le modérateur

17/08/2009

HISTOIRE ROCAMBOLE

Synopsis des aventures de Rocambole

Nous entamons la publication de cette longue série de romans de Pierre Alexis, vicomte Ponson du Terrail (1829-1871), qui furent publiés en feuilletons dans divers journaux, puis en volumes dans de nombreuses éditions. Un mémento bibliographique est déjà présent sur le site, mais il nous a paru utile de vous proposer un synopsis sommaire de ces aventures, afin que vous ne soyez pas perdus dans cette geste sans fin, au fil conducteur parfois assez « chaotique ». Les titres indiqués ci-dessous, sont ceux des éditions que nous scannons, le mémento vous permettant d’établir les correspondance entre les titres de chaque édition.

 

Le rédacteur de ces lignes n’a pas encore lu la plupart de ces livres. Cette page sera donc complétée au fur et à mesure de nos travaux, de même que le mémento, et c’est pour cette raison qu’ils sont uniquement proposés en ligne, au format html, pour le moment. Toutes les contributions pour enrichir cette page sont bienvenues (écrire à contact@ebooksgratuits. com).

 

L’Héritage mystérieux

 

Dans ce premier roman, Rocambole ne joue encore qu’un rôle très secondaire. L’action du prologue débute en 1812, au cours de la retraite de Russie, pendant laquelle le colonel Armand de Kergaz, un noble de Bretagne, est assassiné par son aide de camp, la capitaine Felipone. Quatre ans plus tard, la veuve du capitaine de Kergaz, dont elle a eu un fils, également prénommé Armand, épouse sans savoir le rôle qu’il a joué dans la mort de son mari, Felipone, de qui elle a un second fils, Andrea.

 

L’intrigue du récit, qui se situe en 1840, nous décrit ensuite la lutte entre ces deux demi-frères ennemis, le comte Armand de Kergaz, héros du bien, et son demi-frère Andréa, héros du mal, aidé par la courtisane Baccarat. Andréa cherche à s’approprier l’héritage du baron Kermor de Kermarouet, dont Armand est l'exécuteur testamentaire, spoliant et persécutant dans ce but trois couples innocents. Armand réussira t-il à renverser ses plans ?…

 

 

Le Club des valets de cœurs

 

Nous retrouvons les mêmes personnages, quatre ans plus tard. Andréa a réussi à capter la confiance d’Armand par un faux repentir. Celui-ci lui donne la direction de la police secrète qu’il a fondée dans le but d’aider les malheureux et de lutter contre l’association criminelle du Club des valets de cœur. Or Andréa, sous le nom de Sir William, est justement le chef de cette association et Rocambole, son lieutenant. Aidé de la courtisane Turquoise, il cherche obstinément à récupérer l’héritage qui lui a échappé, quatre ans auparavant, en détruisant les couples qu’il n’avait pu alors empêcher de se former. Mais Baccarat, alliée au comte Stanislas Artoff et passée au service du bien, veille…

 

 

Les Exploits de Rocambole : Une fille d’Espagne – La Mort du sauvage – La Revanche de Baccarat

 

À la fin du Club des valets de cœurs, Rocambole quitte la France pour l’Angleterre. Quatre ans plus tard, en 1851, il revient de Londres, métamorphosé en dandy, et surtout en criminel dangereux, prêt à tout pour faire fortune, qui vole et tue sans aucun remord, et souvent avec panache et humour.

 

Il vole les papiers et le nom du marquis Albert de Chamery, qu’il a abandonné sur une île déserte au cours d’un naufrage, et intrigue pour épouser Conception de Sallandrera, la fille d’un Grand d’Espagne, aidé par Andréa – Sir William, qu’il a retrouvé dans une foire, sous les traits du chef cannibale O’Penny…

 

Mais Baccarat, devenue la comtesse Artoff, continue sa lutte contre le mal… Rocambole finira vitriolé et sera envoyé au bagne de Toulon…

 

 

Les Chevaliers du Clair de lune (Le Manuscrit de Domino – La Dernière Incarnation de Rocambole) – Le Testament de Grain de sel (avec pour épilogue : Le Château de Belle-Ombre)

 

Ce roman eut peu de succès, mais introduit cependant dans la série la mutation fondamentale qui va gouverner l’ensemble des épisodes suivants : Rocambole, repenti, revient du bagne pour aider au triomphe du bien.

 

Quatre hommes, Gontran de Neubourg, Lord Blackstone de Galwy, Arthur de Chenevières et Albert de Verne décident de joindre leurs forces sous le nom des Chevaliers du clair de lune, pour aider une mystérieuse jeune femme que l’on ne connaît d’abord que sous le nom de Domino, spoliée de son héritage par le diabolique Ambroise de Mortefontaine, après l’assassinat de ses parents. Apparaissent dans ce récit deux autres personnages, le capitaine Charles de Kerdrel, surnommé Grain-de-Sel, et la courtisane Saphir.

 

Quant à Rocambole, il apparaît comme le mystérieux chef de cette association d’aristocrates. Mais, même au service du bien, il n’hésite toujours pas à employer les moyens les plus criminels, chantage, torture, et abuse sans scrupules de ses pouvoirs de médecin et de magnétiseur.

 

 

La Résurrection de Rocambole : Le Bagne de Toulon – Antoinette – Saint-Lazare – L’Auberge maudite – La Maison de fous – Rédemption – La Vengeance de Wasilika

 

Peut-être du fait du relatif insuccès de l’épisode précédent, Ponson du Terrail nous propose, sans aucune explication (pour le moment), une nouvelle version parallèle de Rocambole : retour au bagne de Toulon où Rocambole purge sa peine sous le numéro 117. Et, il n’est plus défiguré… Il est devenu le chef de criminels repentis, qui lui sont aveuglément dévoués, et a pour assistante une baronne polonaise, Vanda, qui lui est passionnément soumise, de même que Milon, une refonte du Chourineur des Mystères de Paris. Ces personnages se retrouveront dans l’ensemble de la série.

 

La première « mission » de Rocambole au service du bien, est de protéger deux jeunes filles, Antoinette et sa sœur Madeleine, des griffes de Karle de Morlux et de son frère Philippe qui leur ont volé leur fortune.

 

Rocambole – alias le major Avatar – rencontre à nouveau Baccarat – la comtesse Artoff – qui finit par accepter qu’il soit passé du côté de la justice et du bien, en particulier lorsqu’elle le voit consentir au mariage de Madeleine, qu’il aime, à Yvan Potenieff, en butte à la jalousie meurtrière de la Comtesse de Wasilika Wasserenoff. Elle lui dit alors à l’oreille : « Rédemption ! »

 

Dans La vengeance de Wasilika, Rocambole manifeste l’intention de se suicider, mais Milon et Vanda réussissent à le convaincre qu’il mérite de vivre. Il apprend que le fils de Blanche de Chamery (cf Les Exploits de Rocambole) a été kidnappé. Il finira par le libérer, mais non sans être blessé à mort. À la fin de cet épisode, Milon dit « Rocambole est mort ! », ce à quoi Vanda réplique : « Dieu ne le permettra pas : Rocambole vivra ! »

 

 

Le Dernier mot de Rocambole : Les Ravageurs – Les Étrangleurs – Le Fils de Milady – Les Millions de la Bohémienne – Un drame dans l’Inde – Les Trésors du Rajah

 

Ce nouvel opus est dans la lignée du précédent, mais Ponson du Terrail ajoute une note d’exotisme, en faisant intervenir la secte des Thuggs, étrangleurs de l’Inde, fort à la mode dans les années 1860.

 

Manifestement guéri, Rocambole s’est infiltré au sein d’une bande de voleurs, les Ravageurs, pour les combattre. Il apprend, au cours d’un cambriolage, qu’un Thugee cherche à kidnapper des jeunes filles pour les ramener aux Indes où elles serviront la déesse Kali. Rocambole se rend en Angleterre avec Milon et Vanda et plusieurs membres repentis de la bande des Ravageurs, pour combattre ce Thugee, et en particulier pour protéger une certaine Bohémienne, qui se nomme en réalité Anna Blesingfort, dont l’héritage a été volé par sa tante, la maîtresse du chef des Thugees… Après ce combat, dont je vous laisse deviner l’issue, Rocambole se rend aux Indes.

 

Dans l’épisode suivant, les membres du Club des Crevés, soupçonnant une femme surnommée La Belle Jardinière, qui a la réputation de cultiver des plantes mortelles dans son jardin, se rendent chez elle pour découvrir une statue de cire à l’effigie d’un des leurs, Maurevers, l’ami de coeur de Turquoise (cf Le Club des valets de coeur) et donc de Rocambole, disparu dernièrement. Cette femme est Roumia, une bohémienne ; elle a kidnappé Maurevers parce qu’il avait tué, alors qu’il était associé à Rocambole, son demi-frère, Perdito, ainsi que Vanda pour se venger de Rocambole. De retour des Indes, Rocambole, accompagné de Nadir, un membre des Fils de Shiva, ennemis jurés des Thugees, déjoue les plans de Roumia et lui fait comprendre qu’elle doit mener une autre vie. Elle consent à libérer Vanda et Maurevers.

 

Mais… alors qu’il était dans les Indes, Rocambole s’est allié au rajah d’Osmanie pour combattre Sir Edward Linton qui a kidnappé le fils du rajah et réclame une forte rançon. C’est la raison du retour de Rocambole en Angleterre. Avec l’aide de Roumia, Milon et Varna, Rocambole réussit à libérer le fils du rajah, mais est dénoncé, par Sir Edward, à la police de Londres qui est à sa recherche depuis longtemps…

 

 

La Vérité sur Rocambole

 

Ici intervient un épisode à part, dans cette longue saga, que nous ne publierons pas, pour le moment, car il n’est disponible, à notre connaissance, que dans des éditions fort rares et chères (E. Dentu 1867 et Rouff 1884).

 

Passant de la troisième à la première personne, le narrateur nous explique qu’il n’est un simple scribouilleur de romans-feuilletons, sans grande imagination et qu’il s’était mis à écrire les aventures d’un certain personnage dont il n’avait, au début, qu’entendu parler ; il avait donc inventé les premières parties des aventures de ce personnage, sous le nom fictif de Rocambole, parties où son héros était un esprit du mal, qui s’était fait défiguré, etc. Mais… lorsque le vrai Rocambole était entré en communication avec lui, il a enfin pu écrire la vérité… Et l’épisode de se conclure sur la révélation que Rocambole vient de s’enfuir de la prison de Londres où il avait été enfermé à la fin du Dernier mot de Rocambole.

 

 

Les Misères de Londres : La Nourrisseuse d’enfants – L’Enfant perdu  – La Cage aux oiseaux  – Les Tribulations de Shoking

 

Cette nouvelle série apparaît comme indépendante des romans précédents. D’ailleurs, le nom de Rocambole n’y est jamais cité, même s’il est aisé de le reconnaître dans le personnage central, l’homme en gris. Cet épisode, ainsi que les deux suivants, se passent en Angleterre et ont pour toile de fond, la lutte des indépendantistes irlandais, les fenians, contre la secte anglicane.

 

L’homme en gris, allié à un prêtre irlandais et à un ex-brigand, Shoking, est à la recherche d’un riche héritier, Ralph, élevé dans les bas-fonds de Londres après avoir été enlevé, enfant, à l’instigation de Lord Palmure et de sa fille, Miss Ellen, qui se sont appropriés de son héritage, avec l’aide du diabolique révérend Peter Town.

 

Comme vous vous en doutez, l’homme en gris sera victorieux mais terminera encore une fois en prison… Au moment où on l’emmène, Miss Elen réalise soudain qu’elle est amoureuse de lui…

 

 

Rocambole en prison : Les Amours du Limousin – Les Souterrains de Newgate

 

Rocambole est donc en prison à Newgate. Miss Ellen, elle, est à Paris, partie à la recherche de ses amis, Vanda, Milon et Marmouset, afin de trouver de l’aide pour le faire évader. Mais Lord Palmure a juré de se venger. Son associé, James Wood, a tenté d’enlever Miss Ellen près d’un chantier de construction (d’où le titre de l’édition originale en journal : Les Démolitions de Paris) mais elle a été sauvé in extremis par un ouvrier surnommé Le Limousin. Woods est défait et Shoking qui a également fait le voyage Londres-Paris se joint à Miss Ellen, Vanda, Milon et Marmouset.

 

Leur plan pour l’évasion de Rocambole est de construire un tunnel sous la prison, mais des extrémistes irlandais ont également eu la même idée…

 

 

La Corde du pendu : La Corde du pendu – L’Homme gris

 

En prison Rocambole a fait la connaissance de Tom, un serviteur, qui lui raconte comment il en est arrivé à tuer Evandale Pemberton, qui avait volé la fortune et le titre du vrai héritier de la famille qu’il servait, son demi-frère William, enfermé à Bedlam.

 

À sa sortie de sa prison, Rocambole, à nouveau réuni avec sa bande, décide d’aider William à retrouver sa fortune et son rang mais il doit faire face à nouveau à Peter Town qui travaille maintenant pour Sir Archibald, le beau-père d’Evandale, qui, à son tour, s’est approprié la fortune de William…

 

 

La Fin…

 

Cette saga, qui aurait pu ne jamais finir, s’arrête brusquement, le 18 juillet 1870, en pleine action, alors que tout laissait présager une suite. En effet, nous sommes en pleine guerre, et la France est dans une situation critique. Ponson du Terrail s’enfuit vers Orléans où, avec quelques amis, il décide de faire la guérilla aux envahisseurs. Recherché par les Allemands qui brûlent sa maison, il fuit vers Bordeaux où, à l’âge de 42 ans, il meurt de mort naturelle, le 10 janvier 1871

 

Coolmicro – Groupe Ebooks libres et gratuits

http://www.ebooksgratuits.com

 

20:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu